dimanche 28 août 2011

Combattre les "vampires émotionnels"..

Attention en vous connectant à la lumière, vous devenez une pile rechargeable, très intéressante pour les personnes "vampires émotionnels"...
Par ailleurs, même une personne connecté au Très-Haut peut être un "vampire émotionnel", si toute une partie d'elle-même est en état de profonde blessure...c'est pourquoi il faut toujours bien se respecter soi-même et ne pas accepter de l'autre une conduite que l'on réprouve, même si on ressent de l'admiration pour certaines parties de la personne... on finit par le payer cher..
Quelques extraits de "Liberté émotionnelle" de Judith Orloff, édition Ariane (les livres de Judith sont très réputés, il n'y a qu'à voir le nombre et le niveau des étoiles sur amazon.com... (le site américain).

Vampire émotionnel 1: le narcissique - Suis je en relation avec un narcissique ?
 La personne agit-elle comme si la vie tournait exclusivement autour d'elle ? Dois-je la complimenter pour obtenir son attention ou son approbation ? Ramène-t-elle systématiquement le sujet de conversation à elle-même ? Minimise-t-elle mes sentiments et mes intérêts ? Si je suis en désaccord, devient-elle froide ou punitive ?
Ma note: on appelle cela une structure psychopathe dans la terminologie de W. Reich, Annie Marquier, Barbara Ann Brennan, voir ici: http://advaita22.blogspot.com/2011/01/les-5-structures-de-linconscient.html et http://advaita22.blogspot.com/2011/05/comment-on-retrouve-dans-nos-relations.html


Vampire émotionnel 2: la victime - Suis-je en relation avec une victime ?
 Cette personne semble-t-elle parfois opprimée ou déprimée de manière inconsolable ? Êtes-vous lessivé par ses besoins d'attention ? Blâme-t-elle invariablement "la malchance" ou l'injustice des autres pour ses problèmes ? Devez-vous filtrer vos appels ou dire que vous êtes occupé pour vous soustraire à sa litanie de complaintes ? Sa négativité incessante compromet-elle votre attitude positive ?
Ma note: on appelle cela une structure maso dans la terminologie de W. Reich, Annie Marquier, Barbara Ann Brennan

Vampire émotionnel 3: le tyrannique - Suis je en relation avec un tyrannique ?
 Cette personne prétend-elle savoir ce qui vous convient le mieux ? Vous faut-il d'ordinaire faire les choses à sa manière ? Vous domine-t-elle au point que vous suffoquez ? Avez vous l'impression d'être captif de l'idée d'ordre rigide de cette personne ? Cette relation est-elle désagréable parce qu'elle manque de spontanéité ?
Ma note: cela serait à la fois une personnalité psychopathe et rigide dans la terminologie de W. Reich, Annie Marquier, Barbara Ann Brennan


Vampire émotionnel 4: le critique - Suis je en relation avec une personne encline à la critique ?
 Est ce que je finis toujours par me sentir inadéquat aux yeux de cette personne ? Suis-je la cible fréquente de ses remarques fulgurantes porteuses de jugement ? Repère-t-elle une imperfection en moi de l'autre côté de la pièce pour ensuite me le dire ? Passe-t-elle son temps à dénigrer les autres ? Pose-t-elle un regard désapprobateur sur elle-même ?


Vampire émotionnel 5: le borderline (état limite)
Ma note: 
Pour ceux qui ne savent pas, "borderline", cela veut dire état limite, c'est à dire limite entre la névrose et la psychose (la névrose c'est le moins grave, quand vous avez une névrose, vous sentez que vous n'allez pas bien et vous en êtes conscient, quand vous avez une psychose, vous pétez un câble mais vous ne vous en rendez plus compte, quand vous êtes borderline c'est entre les deux). Une personne borderline se caractérise par une incapacité à vivre certaines émotions qui sont trop douloureuses (car elles rappellent un trauma, même si le vécu actuel n'a pourtant rien à voir), la personne borderline va donc adopter une stratégie pour éviter cette émotion, en prenant n'importe quel comportement qui va lui permettre de vivre une autre émotion à la place, ce qui est déroutant car illogique pour celui qui vit avec... les borderline sont les cas les plus durs pour les thérapeutes eux-mêmes...Attention assez dangereux, par ce que en tant que personne en relation avec une personne borderline, vous ne comprenez rien de ce qui vous arrive dans la relation... tout va bien et puis tout à coup, boum, l'autre part en vrille et devient très agressif... vous vous épuisez à récupérer la situation, la relation...mais cela recommence sans fin, vous vivez "les yeux bandés dans un champ de mines" => ne pas rester dans une telle relation, souvent culpabilisante et "castratrice" qui plus est... 
Pour ceux qui veulent en savoir plus, il y a un bon livre qui s'appelle "dans l'émotion d'une borderline, par Alain Tortosa". Encore une fois c'est une structure dans la personne, ce n'est pas toute la personne, et par ailleurs ce n'est pas vraiment de la faute de la personne, c'est une structure de défense suite à un trauma. On peut très bien avoir plein de compassion pour une personne borderline qui par ailleurs à souvent des qualités de rayonnement d'amour qu'une personne lambda n'a pas... une fois guérie les blessures la personne borderline peut devenir quelqu'un qui apporte beaucoup.. voir le livre et l'association d'Alain Tortosa...

Extrait du livre: ce vampire pense que les gens sont bons ou mauvais; il est adepte des relations haine/amour. Il vous séduira en vous plaçant sur un piédestal, mais ce ne sera qu'une mise en scène avant la chute. Une minute, il idéalise son "nouveau meilleur ami"; la minute qui suit, vous êtes le mal personnifié s'il se sent pour le moins victime d'une injustice ou abandonné. Alors les choses se gâtent. Si vous vous retrouvez dans le collimateur d'un cas limite, celui-ci se vengera sans merci et vous lacèrera avec colère, une situation particulièrement toxique pour les empathiques. Pour esquiver les agressions théâtrales de ces vampires, vous vous mettrez à marcher sur des oeufs. Les conjoints de cas limites mènent souvent une existence de désespoir muet soumis à un chantage affectif.
Ce sont des êtres fondamentalement ravagés qui se sentent vides, comme s'ils n'existaient pas. Leurs relations sont intenses, instables. Les types borderline ont parfois belle allure et ils se montrent généreux si vous comblez leurs besoins. Dans le cas contraire, ils se sentiront abandonnés, ce qui engendrera une terreur primale qui suscitera un comportement injurieux ou des gestes impulsifs. Leur message équivoque est : "Je te déteste. Ne me quitte pas". Ils n'ont jamais appris à prendre soin d'eux-mêmes en activant l'énergie du coeur ou en établissant une connexion spirituelle. Ces gens surveillent l'énergie des autres de manière hyper vigilante; leurs antennes intuitives fort nerveuses scrutent l'environnement pour déceler tout péril. Cependant, puisqu'ils confondent peur et intuition, leurs instincts ne sont pas vraiment fiables. Vous amener à sortir de vos gonds leur donne le sentiment d'être vivants. Ils s'abreuvent d'émotions chaotiques et se sentent plus vrais quand vous réagissez. 
Dans ma pratique médicale, je confie désormais ces patients à d'autres psychiatres. Je connais mes limites ! J'ai appris une chose très tôt: comme je suis empathique, ma constitution est trop poreuse pour défléchir une telle colère et traiter ces personnes avec efficacité. Si vous avez des cas limites dans votre vie, vous devez protéger votre sensibilité. Si vous ne mordez pas à l'hameçon, vous maîtrisez l'échange.
N'espérez pas qu'un borderline se montre raisonnable. Dites à la personne, "je te laisse seule jusqu'à ce que tu te calmes. Après nous parlerons". Traitez un cas limite comme vous traiteriez un gamin de cinq ans en crise, avec calme en vous affirmant et en imposant des règles nettes.
Evitez les escarmouches. Ne rétorquez pas violemment si on vous provoque, aussi tentant que cela puisse être. Les cas limites cherchent la bagarre; voilà de quoi ils vivent.

Voilà, ces précautions étant prises, bonne rentrée à tous !

The great zen master Ta Hui (part 3, 4 and 5) - Osho Talks in 1987. Une profonde confiance dans l'existence


Je poursuis ici la traduction de quelques extraits du livre d'Osho sur Ta Hui, en choisissant les passages préférés.




Chapitre 3: Power
En Inde, lorsque pour l'expérience de la source de notre être, nous avons l'expression satchitananda (sat: vérité ultime, chit: conscience ultime, et ananda qui signifie béatitude). C'est une série qui dénote l'expérience de l'éveil. Mais l'éveil est vaste. il y a une autre série: satyam, qui veut dire vérité, shivam qui veut dire le bien, et sunderam, qui veut dire magnifique.
La première série vient de personnes qui sont devenues éveillées, mais qui venaient d'un mental philosophique. Et le deuxième groupe de mots vient de personnes qui étaient poètes.

Chapitre 4: La Confiance
Le grand problème avec les gens comme Ta Hui est leur propre intellect. Même si ils parlent contre l'intellect, ce n'est rien que leur propre intellect. L'intellect est capable de créer une illusion que vous êtes au delà de l'intellect, mais cette illusion peut facilement être détecté.
Si vous vous connaissez vous-même comme distinct du mental, le mental est nettoyé. La question de nettoyer activement votre mental ne se pose pas. Le mental est là car vous n'êtes pas là; vous êtes presque endormi, vous n'êtes pas alerte.
Ce n'est que par la méditation que votre lumière interne, qui est dormante, devient soudainement active et vivante.
Le mental est votre absence. Au moment où vous êtes présent, il n'y a pas de mental.
Vous devenez vaste comme le ciel lui-même.
Le mental est une entrave à la croissance spirituelle. ici vous n'avez pas besoin d'intellect. Tout ce dont vous avez besoin est une profonde confiance dans l'existence, une profonde révérence pour la vie.
Vous devez entrer en contact avec une personne qui vit comme un no-mind (sans mental), qui vit comme silence. Son silence est lumineux. C'est contagieux. Seule cette expérience va créer la confiance en vous. Cela va vous rappeler votre propre potentiel.
Une fois que la confiance s'est levée en vous, vous êtes sur le chemin.
Le doute est le mot pour aller de travers.

Chapitre 5: Non atteinte
Vous avez votre illumination à l'intérieur, vous avez votre éveil prêt à exploser à tout moment, mais le problème est que vous n'êtes jamais ici et maintenant.
Le mental est vide et ce vide fait mal comme une blessure. Pour remplir ce vide, le mental cherche à réaliser de l'argent, du pouvoir, du prestige, de la respectabilité. Mais rien ne peut le satisfaire, car son vide est infini. Il peut avoir n'importe quelle somme d'argent, il en faut encore plus. Il peut avoir n'importe quelle quantité de pouvoir, il en faut encore plus.
Le mental est la plus grande des maladies.
Je vous ai dit tout ce en quoi ma religion consiste: la méditation est ses racines, le silence sa floraison. Maintenant perdez vous !
En raison des intellectuels, il est devenu difficile de trouver un vrai maître, car il y a plein de faux enseignants partout sur terre. Ils disent de beaux mots mais ses mots sont morts. Prenez les par le cou et demandez leur "est-ce votre expérience ?" - et regarder dans leurs yeux. Ces gens ont fait un le plus grand des torts à l'humanité, c'est le plus grand manque d'honnêteté que l'on puisse avoir.
A suivre ..

Épisodes précédents ici: http://advaita22.blogspot.com/2011/08/great-zen-master-ta-hui-part-1-clear.html
http://advaita22.blogspot.com/2011/08/great-zen-master-ta-hui-part-2-osho.html

samedi 27 août 2011

What is the color of your mind ?

Pourquoi les blagues sur les blondes tiennent-elle en une ligne ?
Pour que les brunes puissent s'en rappeler.


Deux copains discutent sur les différentes façons de faire l'amour...
- "Et le sexe à la Rodéo, t'as essayé ?"
- "Sexe à la Rodéo? non... c'est comment ?"
- "Tu te mets sur ta femme, tu la caresses et puis tu lui dis à l'oreille : ton parfum est le même que celui de ma secrétaire !"
- "Et après ?"
- "Après, tu essayes de rester 5 secondes dessus..."  


Un homme marche dans la rue lorsqu'il entend un cri derrière lui :
"STOP! ARRÊTEZ SINON VOUS ALLEZ PRENDRE UNE BRIQUE SUR LA TÊTE "
Le gars s'arrête et au même moment, une brique qui s'était détachée d'un immeuble lui passe devant le nez. Le gars se retourne personne...
Un peu plus tard, alors qu'il veut traverser la rue, il entend encore :
"STOP ! ARRÊTEZ SINON VOUS ALLEZ VOUS FAIRE RENVERSER"
Le gars s'arrête, laisse passer une voiture et comme il ne voit personne derrière lui, il demande tout haut:
- Mais qui êtes-vous?
La voix répond:
- Je suis votre ange gardien
Et le gars répond :
- Ah ouais ?! Et où étais-tu quand je me suis marié alors ! 

 

 

Osho: If you can laugh totally, it will give you a moment of no-time, no-mind.  A good laugh is tremendously meditative. 


 

L'importance de dire

Je mets ici une belle histoire qui m'avait touchée et qui avait été publiée par Joéliah en 2009.

L'importance de dire !

Un jour, un enseignant demanda à ses étudiants d'écrire les noms des autres étudiants dans la classe sur deux feuilles de papier et de laisser un espace entre chaque nom. Puis, il leur dit de penser à la chose la plus agréable qu'ils pourraient dire de chacun de leurs camarades et de la noter.
Ça a pris le reste du cours pour finir leur tâche et chaque étudiant quitta la salle en remettant leurs feuilles à l'enseignant.

Ce samedi-là, l'enseignant nota le nom de chaque étudiant sur une feuille individuelle pour chacun et inscrivit ce que tout le monde avait dit de chacun. Le lundi, elle donna à chaque étudiant sa liste respective.

"Vraiment ?" il entendit chuchoter. "Je ne savais pas que j'avais autant d'importance pour qui que ce soit !" et "je ne savais pas que les autres m'aimait autant, etc."

Personne n'a plus jamais reparlé de ces papiers.
Il n'a jamais su s'ils en avaient discuté après la classe ou avec leurs parents. Peu importe, l'exercice avait porté fruit. Les étudiants étaient contents.

Plusieurs années plus tard, un des étudiants fut tué au Viêt-Nam et l'enseignant assista à ses funérailles.
L'église était remplie de ses amis.
Un à un, ceux qui l'avaient aimé sont allés pour une dernière fois le voir dans son cercueil.
L'enseignant fut le dernier à y aller.
Comme il se tenait là un soldat qui était porteur du cercueil est venu vers lui. Il lui demanda :
"Étiez-vous l'enseignant de maths de Marc ?"
Il hocha la tête affirmativement. Le soldat lui dit :
"Marc m'a beaucoup parlé de vous."

Après les funérailles, la plupart des anciens camarades de classe de Marc sont allés déjeuner ensemble. Les parents de Marc étaient là, afin de parler avec l'enseignant.
"Nous voulons vous montrer quelque chose," dit le père en sortant un portefeuille de sa poche.
"Ils ont trouvé ça sur Marc quand il a été tué."

En ouvrant le portefeuille, le père a soigneusement sorti deux morceaux de papier qui avaient évidemment été collés, pliés et repliés plusieurs fois.
L'enseignant a su sans même regarder que les papiers étaient ceux qu'il avait un jour remis à ce groupe d'élèves.
"Merci beaucoup pour avoir fait cela." dit la mère de Marc. "Comme vous pouvez le constater, Marc les a gardés précieusement."

Tous les anciens camarades de classe de Marc se rassemblent autour de l'enseignant. Celui-ci sourit d'une façon plutôt gênée et dit :
"J'ai toujours ma liste dans le tiroir du haut de mon bureau à la maison."
La femme d'un ancien étudiant dit :
"Mon mari m'a demandé de mettre le sien dans notre album de mariage."
"J'ai le mien aussi," dit une autre ancienne élève. "Il est dans mon journal intime."
Alors une autre camarade de classe prit son livre de poche et en sortit un fragile morceau de papier contenant la liste et le montra au groupe. Puis elle dit :
"Je porte ceci avec moi tout le temps."
"Je pense que nous avons tous gardé notre liste."

A ce moment, l'enseignant se mit à pleurer.
Il a pleuré pour Marc et pour le grand vide qu'il laissait et pour l'importance qu'avait eu son petit geste de quelques minutes dans la vie de tous ces étudiants.


vendredi 26 août 2011

Liberté, Libre arbitre, déterminisme - Allan Kardec

Sommes nous, en tant qu'humain, libre, ou bien ce que nous vivons ici est-il déterminé, par exemple en tant qu'Âme (Esprit dans le vocabulaire d'Allan Kardec), avec nos guides, avons nous choisi ce que nous allons vivre ?
Nous ne tenterons pas de répondre complètement à cette question ici, d'autant que pour y répondre il faut d'abord savoir qui on est vraiment, et l'on peut dire que cela reste déjà en soi un mystère, d'autant que nous existons dans plusieurs niveaux vibratoires... des voies poussées comme le Vedanta professent qu'il n'est pas possible de se connaître car on est connaissance, c'est à dire sujet, et comment un oeil pourrait se voir lui-même... certaines approches sont moins strictes et admettent une subtile dualité, c'est à dire que l'esprit est auto-lumineux, de même qu'une bougie ou que le soleil s'éclairent eux-même et que nous pouvons nous sentir en notre êtreté (dans le dzochen on appelle cela "rangrig", auto-lumineux)... on en a dit assez déjà ici pour le moment...

Je partage ici quelques extraits sur le sujet du libre arbitre, extraits du livre des mediums d'Allan Kardec, je trouve que nous avons là un bon équilibre entre les partisants un peu naïfs et endormis qui pensent être libres (alors qu'ils sont bombardés d'influences de toutes sortes et de conditionnements) et les tenants peut être extrémistes d'un déterminisme total qui du coup dédoine de tout effort "personnel"... je n'aborde pas ici la définition de qui nous sommes, ce serait définir une cosmogonie et donc un nouveau -isme, je préfère exposer sur ce blog divers points de vues qui me semblent pertinents, en gardant une harmonie sous-jacente..
Les points de vue exprimés ici sont donc ceux des Esprits (Âmes) sélectionnés comme avancés et contactés (c'est plutôt dans l'autre sens bien sûr) par le medium Allan Kardec (ainsi que d'autres medium) au 19ième siecle.
(Les numéros sont les numéros de paragraphes)
258. Choix des épreuves. A l'état errant, et avant de prendre une nouvelle existence corporelle, l'Esprit a-t-il la conscience et la prévision des choses qui lui arriveront pendant la vie ?
"Il choisit lui-même le genre d'épreuves qu'il veut subir, et c'est en cela que consiste son libre arbitre"
259. Si l'Esprit a le choix du genre d'épreuve qu'il doit subir, s'ensuit-il que toutes les tribulations que nous éprouvons dans la vie ont été prévues et choisies par nous ?
"Toutes n'est pas le mot, car ce n'est pas à dire que vous avez choisi et prévu tout ce qui vous arrive dans le monde, jusque dans les moindres choses, vous avez choisi le genre d'épreuve, les faits de détail sont souvent la conséquence  de vos propres actions. Si l'Esprit a voulu naître parmi des malfaiteurs, par exemple, il savait à quels entrainements il s'exposait, mais non chacun des actes qu'il accomplirait; ces actes sont l'effet de sa volonté ou de son libre arbitre. Il n'y a que les grands événements, ceux qui influent sur la destinée, qui sont prévus."
261. L'Esprit, dans les épreuves qu'il doit subir pour arriver à la perfection, doit il éprouver tous les genres de tentations, doit il passer par toutes les circonstances qui peuvent exciter en lui l'orgueil, la jalousie, l'avarice, etc.
"Certainement non, puisque vous savez qu'il y en a qui prennent, dès le début, une route qui les affranchit de bien des épreuves"
266. Ne semble-t-il pas naturel de choisir les épreuves les moins pénibles ?
"Pour vous, oui: pour l'Esprit, non; lorsqu'il est dégagé de la matière l'illusion cesse, et il pense autrement"
859. Y a-t-il des faits devant forcément arriver ?
"Oui, mais que toi, à l'état d'Esprit, tu as vus et pressentis quand tu as fait ton choix. Cependant ne crois pas que tout ce qui arrive soit écrit, comme on le dit; un événement est souvent la conséquence d'une chose que tu as faite par un acte de ta libre volonté. Il n'y a que les grandes douleurs, les événements importants et pouvant influer sur le moral qui sont prévus par Dieu, parce qu'ils sont utiles à ton épuration et à ton instruction".
872. "Ainsi le libre arbitre existe à l'état d'Esprit dans le choix de l'existence et des épreuves, et à l'état corporel dans la faculté de céder ou de résister aux entraînements auxquels nous nous sommes volontairement soumis."

Je termine en rappelant, pour ceux qui pourraient penser que tout ceci n'est qu'une élucubration du mouvement spirite européen du romantisme du 19ième Siècle, que la Sainte Ma Ananda Moyi, vivant en Inde au 20ième Siècle, avait stricto-sensu le même discours, l'âme vient s'épurer par l'incarnation, et il convient d'accepter les moments difficiles qui ne sont pas le fruit du hasard, mais choisi par le plan divin pour notre bien, et que même si sur un certain plan la personnalité séparée est illusoire, et que l'essentiel arrive par la Grâce, l'effort personnel et la rectitude restent de mise.. (on peut se reporter à "L'enseignement de Ma Ananda Moyi, traduit par Josette Herbert, Spiritualité vivante, volume 209", plusieurs extraits ont déjà été publiés sur ce blog).

jeudi 25 août 2011

The great zen master Ta Hui (part 2) - Osho Talks in 1987


Comme promis, quelques extraits que je traduis de la suite du livre d'Osho "The Great Zen Master Ta Hui", il nous reste 37 chapitres, alors au boulot !
Continuons notre exploration du "no-mind"... c'est tellement simple...comme disent certains éveillés, le problème c'est que c'est trop simple, vous ne voulez pas le croire et vous cherchez à l'acquérir et vous passez à côté car vous l'êtes déjà...

J'adore  !!

Chapitre 2: Vision Profonde

"Vous devez sortir de votre mental, en tant qu'observateur. Quoiqu'il arrive dans le mental, n'essayer pas d'interférer. Vous regardez simplement. Vous continuez simplement à le regarder, comme si c'était le mental de quelqu'un d'autre, et vous n'avez rien à faire avec cela, ce ne sont pas vos affaires.
Dans cette indifférence distante, toutes les pensées disparaissent.
Et avec les pensées qui disparaissent, il n'y a pas de mental, car le mental n'est rien d'autre qu'un nom donné pour les pensées."
"La sagesse c'est l'innocence et un sentiment profond du miraculeux".
"La sagesse est quelque chose de totalement différent de la connaissance. La connaissance démystifie l'existence; la sagesse la mystifie. Les adeptes de la connaissance ne connaissent pas le battement de coeur de l'univers.

Seules le connaissent les personnes qui entrent dans le domaine des mystérieuse portes qui s'ouvrent sur d'autres portes menant vers le mystère et se trouvent soudainement, non pas pas dans un monde profane privé de sens, mais dans un monde enchanté (fairyland) où tout est plein de signification, de poésie, de musique, de beauté.
Toute cette expérience est l'expérience d'un être religieux. Et cette expérience n'est possible que si vous mettez le mental de côté. Le mental est un collectionneur de connaissance; il n'a pas d'intérêt pour le mystère."
"Et cela ne prend pas beaucoup de temps. une fois que la conscience s'habitue à ne pas être impliqué avec le mental, vous n'avez pas à la retirer encore et encore; être hors du mental est tellement paisible, joyeux, extatique, que la conscience elle-même devient consciente que d'être dans le mental est être en enfer. Maintenant c'est votre choix. Si vous voulez être en enfer, vous pouvez y être; autrement ce n'est pas obligatoire, c'est optionnel. L'enfer est optionnel !"

"Être conscient (aware) ce n'est pas vous examiner vous-même. Être conscient c'est simplement être indifférent, non-impliqué mais alerte. Quoique fasse votre mental, laissez le faire. Vous êtes simplement en dehors. Vous ne devriez pas être un participant - c'est tout ce qui est nécessaire, et le mental meurt alors de sa propre mort. En examinant, vous entrez dans le territoire du mental. Et le mental est un phénomène tellement subtil - le moment où vous entrez dedans, il commence à exploiter votre énergie dans son propre but. Mettez vous simplement de côté, comme si la route était pleine de trafic routier et vous vous mettez de côté de la route et vous êtes là, sans vous soucier de qui va et vient, de ce qui est bien ou mal.
Ceci est l'expérience de tous les mystiques orientaux. N'analysez pas, n'examinez pas, ne justifiez pas, ne condamnez pas. Ne faites pas d'évaluation. Mettez vous simplement de côté.
La découverte de la conscience (awareness) est un tel miracle: le trafic disparaît simplement, simplement en se mettant de côté. Vous n'avez pas à examiner, vous n'avez pas à contrôler, vous n'avez pas à dissiper quoique ce soit. Vous n'avez pas à faire quoique ce soit - simplement la pure conscience est suffisante pour tuer le mental."

A suivre !
Épisode précédant ici: http://advaita22.blogspot.com/2011/08/great-zen-master-ta-hui-part-1-clear.html




mercredi 24 août 2011

Merci d'avoir suivi le sentier du bonheur et d'aider les autres à en faire autant. Dr Wayne Dyer

Quelques extraits de "Le pouvoir de l'intention" de Wayne Dyer, chapitre "j'ai l'intention d'optimiser ma capacité à guérir et à être guéri". une personne étant en contact avec la Force de son Âme devient un moteur de guérison pour les autres, guérison sur plusieurs plans..


Tous les êtres humains sont des guérisseurs potentiels. Mais pour prendre contact avec ces pouvoirs de guérison innés, vous devez d'abord prendre la décision de vous guérir vous-même; voir aussi l'ouvrage " un cours en miracle" qui dit "la seule façon de guérir consiste à se guérir soi-même.
Si vous parvenez à atteindre un niveau d'illumination extatique qui vous permet de reprendre contact avec votre Source et d'harmoniser vos vibrations avec les siennes, vous émettrez, vous aussi, cette énergie qui éradique la maladie. 
Dans son extraordinaire prière, saint François demande à sa Source "Là où il y a offense, laisse-moi semer le pardon", ce qui signifie: laisse moi être cette personne qui transmet aux autres une énergie qui les guérira
(ma note: voilà qui ressemble étrangement à l'approche Ho'oponopono, voir article ici: http://advaita22.blogspot.com/2011/01/coup-de-coeur-zero-limites-et.html)
Devenir guérisseur en se guérissant soi-même implique un autre de ces sauts périlleux dans l'inconcevable, où vous retombez droit sur vos pieds et en équilibre dans vos pensées, face à face avec votre Source. Vous prenez conscience, peut être pour la première fois, que votre Source et vous ne faites qu'un lorsque vous laissez derrière vous les pensées dominées par votre égo, cet ego qui vous a convaincu que vous êtes coupé du pouvoir de l'intention.
La plupart des véritables guérisseurs affirment manifester leur intention, puis prendre du recul et s'en remettre à une sorte de force curative, comme s'ils ouvraient la porte à quelque chose qui les dépasse. Les meilleurs guérisseurs demandent l'aide de la Source universelle, car ils savent que leur tâche est d'élever l'esprit du malade et de permettre à la Source de circuler en lui. Le don de se guérir soi-même semble être accordé à ceux qui possèdent une connaissance intuitive du pouvoir de l'Esprit. Leur discours intérieur invite à la détente, à la levée des résistances et à laisser entrer en soi l'esprit de l'amour et de la lumière. Avoir une certitude implique également être conscient du fait que nous sommes toujours en contact avec cette Source.
Une de mes citations préférées est une citation de Michel-Ange sur l'importance de l'espoir: "le danger qui guette la plupart d'entre nous n'est pas de viser trop haut et de rater la cible, mais de viser trop bas et de l'atteindre".
L'ego se nourrit de ces émotions (peur, haine, anxiété, dépression, etc.) car il insistera toujours pour dire que son identité est une entité distincte de la force divine dont nous sommes issus. D'une façon ou d'une autre, tous les membres du genre humain ont gobé cette idée de séparation et donc choisi de s'identifier à leur ego.
Acceptez le fait que vous fassiez partie de cette énergie curative qui circule dans tous les êtres vivants. En fait, vous êtes cette force, et cette force, c'est vous; rien ne vous sépare d'elle. En remettant votre sort entre les mains de Dieu, vous communiez avec la Source de toutes les guérisons et témoignez de la vénération que vous avez pour elle.
Dans une lettre reçu par l'auteur: "Merci d'avoir suivi le sentier du bonheur et d'aider les autres à en faire autant"




samedi 20 août 2011

L'amour désintéressé - Allan Kardec - le livre des esprits



Hello !!
On a déjà parlé ci dessous, de l'importance de l'amélioration de notre caractère... à propos des enseignements du maître soufi Bawa Muhaiyaddeen: http://advaita22.blogspot.com/2011/05/coup-de-coeur-retrouver-le-chemin-vers.html
En effet, une approche spirituelle authentique conduit à agrandir la place faite à l'autre, et à amoindrir notre égoïsme, sinon, ce sont des pratiques psychiques et non spirituelles, qui n'apportent pas grand chose, la personne reste avec ses défauts. Certains enseignements orientaux véhiculent que la personnalité est illusoire et n'existe pas, par conséquent pas besoin de s'améliorer... de devenir bon de façon désintéressé... ceci est un enseignement erroné (on peut se connecter à nos défunts par un bon medium pour commencer à comprendre), qui conduit à des désillusions au moment de la mort physique... ce n'est pas que l'individualité n'existe pas, c'est plutôt qu'elle est reliée à l'infini...
Nous sommes sur terre pour développer l'amour du prochain, amour désintéressé... c'est justement pour cela qu'on oublie tout... car si on connaissait, si on se rappelait la conséquence de nos actes, de nos pensées, on ne pourrait pas alors développer l'amour désintéressé, ce serait alors intéressé... comme les choses sont bien faites, c'est justement quand on atteint le niveau d'amour désintéressé que l'on commence à se rappeler..
Il y a certaines choses que l'on n'entend plus trop, pourquoi les enseignements de morale ont ils été supprimés à l'école élémentaire ?
Un de mes amis apprenait le contrôle du souffle avec des yogis dans la jungle indienne. Lorsqu'il a demandé à Amma s'il devait continuer, celle ci lui a dit que pour lui le mieux serait de "servir" et d'aller aider dans la ville où il habitait en France..
Je cite quelques passages du livre des esprits d'Allan Kardec, français de France..peu connu chez nous, très célèbre au Brésil. on y retrouve mot à mot les messages de Ma Ananda Moyi, sainte indienne (voir articles sur ce blog, d'autres suivront), l'Âme s'incarne pour s'épurer et s'épure par le service à autrui (et d'autres activité de connexion bien sûr).
Les numéros sont les numéros de paragraphe, Allan avait compilé les messages de plusieurs défunts élevés sur le plan de l'Âme.

919. Demandez-vous encore ceci: s'il plaisait à Dieu de me rappeler en ce moment, aurais-je en rentrant dans le monde des Esprits, où rien n'est caché, à redouter la vue de quelqu'un ?
915. Il est certain que l'égoïsme est votre plus grand mal, mais il tient à l'infériorité des Esprits incarnés sur la terre, et non à l'humanité en elle-même: or les Esprits, en s'épurant par des incarnations successives, perdent l'égoïsme, comme ils perdent leurs autres impuretés.
917. L'homme pourrait-il toujours vaincre ses mauvais penchants par ses efforts ? Oui et quelquefois par de faibles efforts; c'est la volonté qui lui manque. Hélas ! combien peu de vous font des efforts !
903. L'indulgence pour les défauts d'autrui est une des vertues comprises dans la charité
894. Faire le bien pour son prochain poussé par la chaleur naturelle de son coeur est le plus rapide moyen d'arriver au bonheur
895. La fortune n'est pas plus donnée à quelques-uns pour être jetée au vent, qu'à d'autres pour être enterrée dans un coffre-fort; c'est un dépôt dont ils auront à rendre compte.
A part les défauts et les vices sur lesquels personne ne saurait se méprendre, quel est le signe le plus caractéristique de l'imperfection ? C'est l'intérêt personnel. Le véritable désintéressement est même chose si rare sur la terre qu'on l'admire comme un phénomène quand il se présente. Sachez bien que dans les mondes plus avancés que le votre, ce qui chez vous est une exception est la règle. Le sentiment du bien y est partout spontané.
893. Quelle est la plus méritoire de toutes les vertus ? Toutes les vertus ont leur mérite, parce que toutes sont des signes de progrès dans la voie du bien. Il y a vertu toutes les fois qu'il y a résistance volontaire à l'entraînement des mauvais penchants: mais le sublime de la vertu consiste dans le sacrifice de l'intérêt personnel pour le bien de son prochain sans arrière-pensée: la plus méritoire est celle qui est fondée sur la charité la plus désintéressée.

Suite au prochain épisode !

lundi 15 août 2011

Soigner par canalisation des guides de lumière - Barbara Ann Brennan - Mains de lumières


L'ouvrage "Hands of light" est considéré comme une des bibles des soins en harmonisation énergétique. L'ouvrage anglais était disponible en français mais est maintenant épuisé (il reste dispo en occasion mais à plus de 100 €). Je traduis ici quelques passages qui illustrent des soins dans les couches hautes de l'Aura.
Pour avoir vécu cela, soit en tant que receveur ou en tant que donneur (spontanément en dehors de toute "formation"), je peux attester que ceci existe bien, que ce n'est pas quelque chose de subtile et intangible mais quelque chose qui peut être vécu à la fois comme doux mais aussi très tangible et fort, en tout cas cela marque.
Barbara Brennan n'est pas une hurluberlu, elle a été ingénieur pour la Nasa (elle a travaillé au Goddard Space Center) et son approche, bien qu'ouverte est rigoureuse. Elle a fondé une école.
Egalement ingénieur de profession et de formation, on m'a prédit que lorsque je donnerai des soins, je devrai utiliser des caméras pour filmer les guides de lumière qui viennent aider ! A suivre..
Pour ceux que tout ceci surprendraient, il faut savoir que nous sommes entourés en permanence, jour et nuit, d'esprits, que ce soit les défunts qui nous suivent, les guides, les anges gardiens, et d'autres esprits moins évolués et moins bien intentionnés. Ainsi, lorsque l'on a soudainement une idée de faire quelque chose, on s'illusionne en pensant que cela vient de "nous-même". En réalité nous baignons dans un océan vibratoire, et il est très rare que quelque chose vienne de nous-même, lequel nous-même est plus un concept qu'autre chose d'ailleurs, car nous n'existons pas de façon séparé, en dehors du rêve mental... c'est pourquoi il convient de surveiller ses actes, ses paroles et de faire le minimum syndical pour rester dans des hautes énergies spirituelles, de la même façon que l'on se brosse les dents ou que l'on prend sa douche (comme dirait Amma). Par ailleurs, à chaque fois que l'on fréquente quelqu'un intimement ou même par la pensée, on rentre en contact avec toute la "faune et la flore" qu'il abrite et l'on peut facilement se retrouver entraîner vers des actes qui n'auraient pas été les nôtres sans de telles influences.... bref, qu'on le veuille ou non, qu'on en soit conscient ou non, tout ceci existe et autant le savoir (encore mieux le sentir) et en tirer profit en choisissant soigneusement ses actes et ses pensées et ses relations...
Mais revenons au sujet, assez étonnant au premier abord, mais naturel en fait.
Tout ceci repose sur le pré-supposé que la structure de commande du corps physique se trouve en fait dans le plan électro-magnétique (dans l'Aura donc) et non pas dans le corps physique lui-même ! Ce qui nous paraîtra à nouveau évident dans quelques décennies..
A noter que l'approche de Barbara reprend les 5 structures de l'inconscient qui nous bloquent, comme Annie Marquier donc, et donne en plus la structure type des chakras bloqués pour les 5 structures, génial ! J'ai déjà écrit sur les 5 structures qui nous habitent (point important à prendre conscience) dans les deux articles ci dessous ici: http://advaita22.blogspot.com/2011/01/les-5-structures-de-linconscient.html et http://advaita22.blogspot.com/2011/05/comment-on-retrouve-dans-nos-relations.html

Chapitre 22 "full spectrum healing - guérison sur tout le spectre", je traduis, en donnant ici l'exemple des couches 5 et 6 de l'Aura.
"Une chose importante à savoir à propos des guérisons est que l'on soigne ou travaille sur les différentes couches de l'Aura et que pour chaque couche le travail est très différent de celui des autres couches.
Ce travail très profond ne doit pas être pris à la légère. Une mauvaise utilisation de ces techniques conduit souvent à produire des dommages chez la personne qui essaye de canaliser sans la discipline spirituelle appropriée. En fait le channeling est un produit dérivé d'une discipline spirituelle."
"Rappelez vous, vous canalisez, vous n'êtes pas en train de rayonner votre énergie propre. Ceci signifie que vous élevez vos vibrations au niveau de l'énergie qui est nécessaire et ensuite vous vous connectez simplement au champ et le laissez couler. Si vous ne faites pas ainsi vous allez vous épuisez rapidement. Pour élevez vos vibrations, les exercices sur les chakras vus au chapitre précédant sont utile (ma note : Barbara recommande en fait une forme de kundalini yoga, on peut se reporter aux petits livres de Yogani dont "Spinal breathing pranayama", en fait on boucle sans arrêt sur les mêmes choses dans mes articles, c'est clair: travail psychologique + travail énergétique + ouverture du coeur + lâcher prise, etc....)

Guérison sur la couche 5 de l'Aura (modèle éthérique)
Le niveau 5 de l'Aura est le modèle de toute forme qui existe dans le plan physique, un peu comme un négatif en photo. Si une forme est perturbée dans l'Aura, il faut qu'elle soit rétablie sur ce plan, par une chirurgie de l'Aura.
Voici ce que nous voyons régulièrement. Lorsque je laisse mes mains passivement au dessus du corps du patient, mes mains éthériques se détachent de mes mains physiques et plongent profondément dans le corps du patient. Ensuite les mains des guides qui travaillent sur ce 5ième plan éthérique (que j'appelle les chirurgiens), passent par mes mains éthériques et font une véritable opération. Lorsqu'ils font cela, la taille de mes mains éthériques grandit considérablement. Pour faire des opérations, les guides passent des "tubes" à travers mes bras jusque dans le corps du patient. Lorsque je regarde mes amis clairvoyant et je leur demande "voyez vous cela" ils me disent "oui". Durant le travail sur le 5ième niveau éthérique, les guides contrôlent la couleur des fréquences, la direction du flux et la localisation du travail. Le plus vous faites confiance et suivez, le plus ils vont pouvoir faire. Après que suffisamment d'énergie ait été amenée, les guides inversent le flux d'énergie et aspirent de l'énergie. Cela enlève des modèles éthériques spécifiques comme des formes psychiques de virus, bactérie, ou dans un cas, des sortes de graines blanches du sang d'une patiente atteinte de leucémie, afin qu'ils ne puissent plus se régénérer dans le corps de la personne.
De temps en temps, un petit groupe d'entre nous qui ont développé des perceptions, nous retrouvons pour nous soutenir mutuellement, et nous échangeons des soins les uns vers les autres. Ce travail est très productif, car chacun voit ou sent ce qui se passe (patient et thérapeute). Ce travail nous a permis de décrire un cadre clair de ce qui se passe. Nous apprenons comment voir dans chaque couche de l'Aura, comment est cette expérience, et quelle nouvelle procédure de guérison peut venir des informations que l'on reçoit.

Guérison sur la couche 6 de l'Aura: couche Céleste
(ma note: c'est très beau, quand vous recevez ou donnez cela, c'est très fort, très beau, magnifique, inoubliable, merci !)

Pour guérir sur la couche 6 de l'Aura, vous travaillerez principalement à travers le coeur, 3ième oeil et chakra coronal.
Il est très important de passer par le coeur et attendre jusqu'à ce que vous entriez dans un état d'amour universel, autrement le soin peut devenir très mental. Cela doit être accompagné en aimant chaque particule de l'être du patient. Etre connecté à la conscience Messianique ou amour universel signifie de porter quelqu'un dans son coeur et entrer dans un état de totale acceptation et pensée positive. Vous devez entrer dans cet état et pas seulement l'imaginer. [.......]
C'est comme si vous regardier la lumière en haut et l'atteigniez. Vous vous sentez plus léger et moins attaché à votre corps. C'est comme si une partie de votre conscience montait le long de la colonne et s'étendait au delà de votre corps jusqu'à la lumière blanche. En pratiquant au cours des années vous pourrez canaliser des énergies de plus en plus élevées. 
Lorsque vous êtes dans cet état de légèreté, arrêtez de chercher la lumière et laissez la lumière couler en vous et dans l'Aura du patient. Lorsque la lumière a pénétré la partie centrale du cerveau du patient, allez vous-même au niveau supérieur de vibration, et ainsi par étape. Le cerveau de votre patient va s'illuminer. L'Aura du patient va se remplir de lumière blanche-dorée avec des couleurs opalescentes."
Au cours du début du soin, il se peut que je canalise des messages des guides pour le client et il peut poser des questions. Je reçois continuellement de nouvelles méthodes et entraînement des guides.
Les guides sont différents pour chaque niveau de l'Aura.
Les guides des patients viennent aider également."
********************************************************************
Pour ceux qui souhaitent s'initier à ce genre de guérison, je pense que l'on peut suivre l'école de Marie Lise Labonté (l'école de Barbara n'étant pas disponible en france et étant plus une université sur plusieurs années), sujet abordé ici dans ce blog dans les deux articles suivants: http://advaita22.blogspot.com/2011/07/formation-professionnelle-en.html et http://advaita22.blogspot.com/2011/05/initiation-la-guerison-angelique-et.html


The great zen master Ta Hui (part 1: clear the mind) - Osho Talks in 1987


Aloha !

Dans ce gros pavé d'Osho en anglais, et épuisé, on trouve 38 discours d'Osho autour de l'oeuvre de l'enseignant zen (ou plutôt Ch'an)  Ta Hui (chine, 12ième siècle).

La thèse d'Osho est que Ta Hui n'avait point atteint "l'éveil", et qu'il était plutôt un intellectuel qui avait compilé tout un tas de phrases de différents maîtres du Ch'an (ancêtre du zen). Ce n'est qu'à la fin de sa vie que l'on peut le voir dépasser le mental pour aller vers le non-mental.. C'est ainsi que cet ouvrage est précieux et unique selon Osho, car les autres textes disponibles dans l'histoire ne montrent pas cette évolution.
Les discours d'Osho sont plein d'une approche joyeuse et légère de l'éveil, simple et enfantine, ainsi que fournis en éclairs de géni pointant vers notre éveil, ce sont quelques extraits de ce genre que je partagerai/traduirai sur ce blog dans les mois qui viennent.

De l'introduction:
"Il est facile, en ce qui concerne l'éveil, de savoir quand une personne ne fait que parler intellectuellement ou bien de façon existentielle. Maintenant Ta Hui parle existentiellement. cela n'a pas été seulement un grand pèlerinage pour lui, cela a été un grand pèlerinage pour vous tous. Voir comment l'intellect est capable de se métamorphoser en éveil, comment un mental ordinaire peut changer en non-mental, comment un mortel peut devenir immortel - ceci est votre histoire".
"Ta Hui dit quelque chose de très important. Si vous voulez donner aux gens le message de la grande vérité, la vérité de l'éveil, rappelez vous d'une chose:cela ne devrait pas venir de votre tête, cela ne devrait pas être un jargon intellectuel. Vous serez tellement plein de cela dans votre coeur qu'il va commencer à déborder. Alors vous n'êtes pas celui qui donne... c'est la vérité elle-même qui crée la magie de la transformation. Vous n'êtes qu'un véhicule. Mais la première chose est pour vous d'être rempli de vérité, rempli de lumière, rempli de parfum, pour que vous puissiez le partager. En fait, vous êtes devenu un nuage de pluie qui devient lourd de pluie et veut arroser. Vous êtes devenu tellement chargé de votre expérience ultime de liberté, de joie, de béatitude, de vérité, que vous voulez arroser, comme un nuage de pluie. Ceci est un message important, et il fallait que cela vienne de Ta Hui comme une expérience. Il était un intellectuel, et nous assistons à une grande transformation: un être intellectuel qui se transforme lentement, lentement, en un être humain éveillé. Nous assistons à la naissance d'un grand bouddha, le grand éveillé."
"Un maître authentique amène l'essentiel, la pure sérénité de votre être en accord avec la béatitude de l'existence"
"Vous êtes un avec ce silence... et comme c'est merveilleux. Pouvez vous imaginer que quelque chose de plus est nécessaire pour vous réjouir et danser et chanter ?"

 Chapitre 1: Clear the mind
"La première partie est d'accepter la mort de l'ego. Mais ne le faite pas avec effort, avec tension. Ne le faite par pour atteindre quelque chose par avidité ou ambition. Faites le juste pour découvrir votre être véritable...soyez d'accord pour accepter l'expérience... le lâcher-prise géré n'est pas le vrai lâcher-prise..
Accepter de tomber dans une abysse, comme une célébration, avec un coeur joyeux.
La deuxième partie est une résurrection, donnant naissance à une nouvelle individualité.
Ta Hui est resté en contact avec son maître et est devenu érudit. Il a commencé à recevoir des honneurs du gouvernement, car il expliquait très bien les choses, mais l'éveil était peut être encore un peu loin. Ceci sont des choses dangereuses. Lorsque vous n'êtes pas éveillé et que vous commencez à recevoir des honneurs, vous pouvez tomber dans un état illusoire sur vous-même. Vous pouvez commencer à croire "peut être je suis éveillé".
Un enseignant est quelqu'un qui transmet de la connaissance qu'il a collecté, emprunté à d'autres. Il peut être très brillant. Si vous mettez face à face un enseignant et un maître, peut être choisirez vous l'enseignant, car il sera plus séduisant pour votre intellect. 
Le maître aura l'air un peu fou. Il passera d'un point à un autre sans créer de philosophie systématique. Mais c'est le maître qui a le vrai trésor, l'enseignant n'a fait que d'en entendre parler. L'enseignant est pauvre, aussi malin soit-il.
Pour l'éveil vous attendrez simplement, mais vous n'aurez pas demandes vis à vis de l'existence, car toute demande est laide. Vous attendrez avec un immense amour.
Si le mental est le corps sont des illusions quel est alors le besoin de les rendre vaste, de les rendre sans attachement ? Si ils ne sont que des rêves et des illusions, réveillez vous simplement et ils sont finis. Ce réveil est la présence..
Une personne éveillée n'est pas un phénomène ordinaire. Il répand son illumination autour de lui. Partout où il est, il porte un certain champ d'énergie, et quiconque est réceptif sera attiré par son champ d'énergie. L'enseignant n'a pas de champ d'énergie. Il ne fait que répéter mécaniquement comme un perroquet.
Le moment où vous voyez toute votre vie comme un rêve, cette vie a perdu tout impact sur vous. Vous êtes devenu complètement libre, libre de tout liens du corps et de l'esprit, libre de toute limitation. Vous êtes prêt à entrer dans la conscience sans limite de l'existence elle-même".

A suivre, restent  37 chapitres !
Thanks Osho, that was some joy and fun for the heart !

(Extraits traduits de "The Great Zen Master Ta Hui", par Osho, discours donnés à Poona en 1987, publié par "the rebel publishing house, west germany"). 
Disponible d'occasion sur le net, moins cher sur amazon.deutschland. L'intégralité des discours est disponible sur le net:
livingworkshop.net/ob-thegreatzenmastertahui.html
http://www.messagefrommasters.com/Beloved_Osho_Books/Zen/The_Great_Zen_Master_TaHui.pdf

samedi 6 août 2011

Le zen: son histoire, ses enseignements et son impact sur l'humanité par Osho


Le Soleil continue de faire la java, la crise volontaire du surendettement s'annonce, restons zen !
Un très joli petit livre aux éditions Véga "Le zen" par Osho. Il s'agit d'une compilation de plusieurs discours d'Osho, fort bien édité et agrémenté de très belles images: à offrir ou à s'offrir. Cerise sur le gâteau un DVD se trouve à l'intérieur.
Concernant le DVD (en anglais, sous titres disponibles), il s'agit d'un enseignement d'Osho, ainsi que d'une présentation du centre Osho. A propos des videos d'Osho, il faut être averti qu'il semble complètement "barré", parlant très lentement, mais il s'en explique pour partie dans son autobiographie, et en ce qui concerne son déguisement je pense que c'est son côté clown. Savoir aller au delà et écouter.. Dès qu'il se met à raconter une blague c'est différent...Quant au centre Osho il s'agit d'une sorte de club med de la méditation en Inde. Je connais 2 personnes s'étant rendues là bas et ayant été satisfaites, on peut s'y rendre par l'agence de voyage Oasis Voyage pour ceux qui seraient intéressés. Je précise qu'Osho n'est plus incarné actuellement ;-)
Quelques passages sympas du livre:

"Voici un des haikus (poème) de Basho:

le vieil étang
une grenouille saute dedans
plop

Cet immense silence c'est votre être. C'est aussi l'être même de toute l'existence.


Le zen ne peut être ni l'objet ni le sujet. c'est une expérience transcendantale. toutes sortes de dualités sont transcendées: l'observateur et l'observé deviennent un. il ne s'agit pas de conquérir ou de saisir, mais de vous relaxer en vous-même. Ce n'est ni une lutte ni une guerre, c'est un repos parfait, vous laissant couler profondément dans le repos. Et tandis que vous vous laissez couler de plus en plus profondément, vous réalisez que vous vous dissolvez.
Le moment où vous êtes en fusion avec l'existence, vous êtes parvenu à votre véritable nature. Ce n'est possible que par la relaxation et le repos. Le zen est la seule approche existentielle au monde.
Même si vous dites : "je voudrais être en silence", vous ne le serez pas, parce que vous avez une préférence, c'est le problème. Comprenez le, sentez le: chaque fois que vous avez une préférence, vous êtes en tension.
Alors le choix est abandonné. Vous ne l'abandonnez pas. Si vous l'abandonnez, cela devient un choix et c'est le paradoxe. Il suffit de comprendre, et la compréhension elle-même devient l'abandon. Ne faites rien: riez.... et demandez une tasse de thé."

(Osho. Le Zen. Edition Véga, 2011. Langue française. Imprimé en Inde )
http://www.amazon.fr/Zen-histoire-enseignements-impact-lhumanit%C3%A9/dp/2858296839/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1312618837&sr=8-1

mercredi 3 août 2011

Positive attitude. Portrait d'une personne connectée au champ de l'intention. Dr Wayne Dyer



Bonsoir tout le monde !!

J'espère que vous allez tous bien. Comme vous le voyez en tête sur ce site, le soleil enchaîne les grosses éruptions depuis quelques jours (deux M-flares de suite, c'est presque ce qui a de plus fort), ne soyez donc pas étonnés d'être un peu chahuté intérieurement car dans les heures qui suivent le champ magnétique terrestre devient instable, et cela agit sur nos mémoires...

Donc un peu de positive attitude s'impose: un chouette livre de Wayne Dyer "le pouvoir de l'intention", qui a le grand mérite de se baser sur notre interconnexion avec le Grand Tout, et sur le caractère relatif de l'ego (cette impression d'être séparé, enfermé dans notre corps comme un oiseau dans une cage). En ce sens ce petit livre de pensé positive est compatible avec la sagesse orientale (qui enseigne que derrière nos divisions nous sommes tous unis sur un autre plan, ainsi que toutes les forces de la nature, les esprits, etc.). L'auteur a connu un satori (éveil), d'où la qualité de son ouvrage (même si les ouvrages sur la pensée positive sont parfois primaires, dans le sens où l'on reste dans l'optique limité "j'ai besoin de quelque chose pour être heureux", ici on s'ouvre à autre chose aussi. C'est tout l'équilibre occident-orient à trouver, à la fois être fort et s'effacer, la vie est paradoxe...)


Extraits du livre:
"Les personnes qui vivent en union avec la Source de toute vie ne sont pas différentes des gens ordinaires. Elles ne portent ni auréole, ni vêtements spéciaux pour afficher leurs qualités quasi divines.
Prenez le temps de converser avec des gens en contact avec le pouvoir de l'intention et vous verrez à quel point ils sont uniques.
Ces personnes, que j'appelle les connectés pour marquer le lien harmonieux qui les unit au champ de l'intention, sont des individus ouverts au succès. Vous ne pourrez jamais leur faire adopter un point de vue pessimiste quant à leurs chances d'obtenir ce qu'elles désirent.
Elles semblent immunisées contre le pessimisme. Elles savent qu'elles peuvent faire confiance à la force invisible qui s'occupe de tout.
Ils ignorent ce qu'est un ennemi, car ils savent que nous émanons tous de la même Source divine.
Dans l'esprit du connecté, personne sur cette planète n'est coupé des autres sur le plan spirituel. Ils sont en contact avec ce système d'énergie vitale et tout ce qui en découle. Les connectés apprécient ce lien spirituel, et ne gaspillent jamais leur énergie à le déprécier ou à le critiquer.
Harmonisez vos vibrations avec celles de la Source de toute vie qui a voulu ici votre présence et celle des autres, et le pouvoir du champ de l'intention coopérera..
Les connectés ne se vantent jamais de leur bonne fortune, mais ils sont toujours reconnaissants et d'une humilité radicale. Ils ont compris le fonctionnement de l'univers, et c'est avec joie qu'ils demeurent en harmonie avec celui-ci, au lieu de le défier et de lui trouver des défauts. Demandez-leur leur avis et ils vous diront que nous faisons tous partie d'un système énergétique en mouvement. ces gens ont choisi de vivre en harmonie avec l'énergie spirituelle invisible. Ils ont pris l'habitude d'entretenir des pensées qui se déplacent aux niveaux de vibrations supérieures, ce qui leur permet de se protéger des énergies lentes et inférieures.
Les connectés ont un effet apaisant sur les gens qui vivent à des niveaux d'énergie inférieure. Ils dégagent une énergie calme et sereine qui les tranquillise et les rassure. Au lieu de chercher à vous persuader de penser comme eux, ils vous convaincront en vous mettant en présence de l'énergie qui émane d'eux. Les gens se sentent aimés par les connectés parce que ceux-ci vivent en communion avec la Source de toute vie: l'amour.
Les connectés vous diront sans hésiter qu'ils ont choisi de se sentir bien peu importe ce qui se passe autour d'eux ou ce que les autres pensent. S'ils ne sont pas dans leur assiette, ils y voient l'indice qu'il est temps de modifier leur niveau d'énergétique afin qu'il soit en accord avec l'énergie aimante et sereine de la Source.
Ils vous parleront d'une énergie invisible qui a eu la première l'intention de créer tout ce qui existe et qu'ils considèrent comme leur véritable moi.
Ce savoir intime leur permet d'être d'une patience infinie, et c'est pourquoi ils ne se plaignent jamais de la façon dont leurs intentions se manifestent ou du temps qu'elles mettent à se manifester.
Quand vous vous sentez bien dans votre peau, vous entrez dans l'abondance de la Source et invitez les autres, sans vous en rendre compte, à faire de même. Les connectés ne sont pas seulement liés à l'énergie de la Source, ils sont liés à tout ce qui existe dans l'univers. Ils utilisent leurs émotions pour déterminer s'ils sont synchronisés avec le pouvoir de l'intention. S'ils se sentent bien, ils savent qu'ils vivent en harmonie avec leur Source.
Ils ne sentent jamais coupés des autres ou de ce qu'ils souhaitent attirer dans leur vie. Ils font confiance à cette énergie spirituelle invisible qui circule en toute chose. Ils vivent en harmonie avec l'esprit dont ils ne sentent jamais coupés".

Voilà j'arrête là, en faisant un parallèle avec cette phrase d'Amma (en anglais désolé, je ne traduis plus ce soir !): "Children, the coolness of the breeze, the beams of the moon, the vastness of space and all things of the world - these are all permeated with Divine Consciousness. Knowing and experiencing this Truth is the Goal of human birth"

P.S. Oasis voyage vient de publier son programme de voyage pour l'Inde du Sud, c'est en janvier, suis partant !! après avoir fait en 2011 l'Inde
http://www.oasis-voyages.com/INDE-DU-SUD-voyage-initiatique-spirituel-chamanique-circuit--2399.html#Itin%C3%A9raire%20g%C3%A9n%C3%A9ral-5692

lundi 1 août 2011

L'abandon à la Grâce. Rencontre avec les Anges. Marie Lise Labonté

Extraits d'enseignements canalisés par Marie Labonté: Rencontre avec les Anges, édition le dauphin blanc.
On dirait un peu du Ma Ananda Moyi dans le texte..
Moi ça me parle... ou plutôt ça me chante..
On va encore parlé de l'âme (ah ben oui là il va falloir vous y habituer par ce qu'on me dit que c'est pas fini !). Et que cela va devenir plus facile de prendre contact avec son âme: good news !!
Enjoy !

Les Anges Xédah: "Nous regrettons de vous informer que l'état de grâce est un état intérieur inné, établi au sein même de l'essence de votre âme, respirant à travers vous et à travers votre divinité. Vous n'avez point à acquérir l'état de grâce ou la grâce, vous n'avez qu'à vous y abandonner, car cette vibration divine vous appartient déjà, et ce, vous le savez. Toute âme incarnée possède en elle-même la grâce, ce trésor, cette vibration, cette essence, ce mouvement intérieur.
L'abandon à la grâce se situe à l'opposé de la lutte, de la volonté et du désir manifestés par la personnalité et l'égo - ce que la psychologie moderne appelle le moi, la personnalité, et dont vous avez besoin pour fonctionner.
N'observez-vous point que vous luttez sans cesse et sans cesse, et que vous êtes épuisés: lutte de pouvoir, lutte pour conquérir l'autre, lutte pour posséder encore plus de biens matériels, lutte pour l'amour, lutte pour la justice, etc.
Vous pouvez vous reposer, car vous possédez le plus grand trésor, c'est à dire l'essence divine, l'éternel, la grâce et l'amour.
L'égo se nourrit de luttes et de désirs. L'égo n'est jamais vraiment satisfait l'avez vous déjà remarqué ? A moins qu'il ne développe la transparence à l'éternel, à l'essence qui vous habite.
Ainsi l'abandon à la grâce est tout simplement la fluidité créée par le dialogue avec votre essence, votre âme. Larguer simplement les amarres et prendre vraiment conscience que votre vie ne vous appartient point vraiment, qu'elle appartient plutôt à votre essence, à votre âme et à un principe beaucoup plus grand que vous ne le croyez. Lorsque vous avez l'impression de contrôler votre existence, nous sommes fort heureux et heureuses de vous annoncer qu'il s'agit d'une illusion, une totale illusion.
Nous aimons dialoguer sur l'abandon à la grâce, car cela constitue une voie sur laquelle vous serez de plus en plus poussés.
L'abandon à la grâce est une fluidité qui ne se vit point dans la lutte, le désir et la volonté, mais bien dans le "larguer-les-amarres-et-plonger-dans-le-vide" qui est très plein. Toutefois, ce vide n'est point plein au sens de l'égo. Lorsque vous expérimentez la confiance et que, plutôt que de lutter, vous choisissez de contempler votre existence et d'apprendre de chacune des expériences que vous vivez, il se peut certes que votre ego, cessant de lutter, crie au secours devant ce qui lui semble être un si grand vide.
La vibration qui remplit ce vide, ce laisser-aller, est différente de celle de l'égo.
Cela ne veut point dire de vous écraser. Vivez l'abandon à la grâce en dialoguant avec votre intériorité. Et vous recevrez l'information."

En discutant aujourd'hui avec Jérome Angey, thérapeute formé par Marie Lise, et lui demandant comment il voyait la prise de contact avec l'âme: "Vous pouvez utiliser toutes sortes de pratiques de ressourcement,  la respiration, la détente musculaire,  les étirement, l'auto harmonisation etc....Ces pratiques favorise l'alignement et l'harmonisation. Il est favorable de ne pas créer d'effort ou d'attente. Le silence intérieur favorise le contact avec l'âme."