mercredi 28 septembre 2011

Conf de Marie Lise Labonté à Rennes

Rennes, église St Melaine
Pour ceux qui veulent écouter Marie Lise Labonté à Rennes, nous parler de son dernier livre (Derrière le rideau), c'est le 19 octobre à 20h30, ci joint le lien: http://n.convergences.free.fr/conf.marie.lise.2011.html
Achtung bicyclette, en général il y a beaucoup de monde, très beaucoup...(plusieurs amphis plein la dernière fois en 2009).
Il y a aussi un atelier la veille: http://www.soame.com/spip/spip.php?page=article&id_article=147

La thérapie Imago. Une nouvelle approche de l'aventure du couple.





Coucou,
Juste avant de partir sur Paris-plage..
J'avais bien aimé le chapitre "le dialogue de couple" dans ce livre, je crois que cela peut être utile à tout le monde. Je dois avouer que je n'ai jamais eu la chance d'expérimenter (dans mes histoires il y a soit eu fermeture soit explosion) donc je ne sais pas si cela marche ! D'après les auteurs oui, sauf qu'il est conseillé de passer par un tiers, mais peut être que juste à deux cela peut le faire aussi, tout dépend de la justesse des partenaires et de la volonté de dépasser ses blessures pour la réussite du couple.
Comme disait Amma, pour qu'un couple puisse fonctionner, il faut PAIx: Patience, Amour, Indulgence..

Quelques extraits de ce livre:
L'essence de la thérapie Imago réside dans l'apprentissage d'une série de dialogue que le couple doit maîtriser, et d'autre part dans la capacité du couple à créer son espace de sécurité.
Le premier dialogue s'appelle le dialogue de couple. Il est pratiqué chaque fois que l'un des partenaires ressent le besoin de dire quelque chose et, surtout, chaque fois qu'il désire être entendu avec une authentique attention. Ce dialogue est recommandé lorsque l'un des deux vit une frustration et désire la partager avec l'autre.
Le dialogue est pratiqué proche l'un de l'autre, coeur à coeur..  
L'émetteur commence par une formulation telle que: "Je me sens frustré quand tu parles à ma place". Il prend la responsabilité du sentiment qui l'anime. (pas de "tu qui tue"). Au lieu de "tu n'as pas le droit de parler pour moi, tu ne me laisse jamais de place" laquelle formulation accusatrice et porteuse de jugement va immédiatement solliciter l'ancien cerveau chez le récepteur qui y verra une attaque. Ce qui risque de rendre "l'espace entre-deux" menaçant.
Le récepteur ne pose pas de questions, ne donne pas de conseils, il écoute seulement ce que son partenaire lui dit. Il prend la responsabilité de l'espace entre-deux, c'est à dire qu'il n'intervient jamais, ni ne juge, ni ce compare, ni n'évalue, ni ne critique, ni ne blâme. Il reste neutre, à l'écoute, avec consigne de refléter les propose de son partenaire, de la manière dont ils sont exprimés, avec coeur et empathie.
Très rapidement, et toutes les personnes qui pratiquent cette méthode le confirment, le récepteur se trouve dans une situation délicate. Il veut spontanément répondre aux propose de son partenaire, surtout lorsque celui-ci le rend responsable d'une situation ou d'un événement. Cette réaction est un comportement tout à fait normal, instinctif. C'est le cerveau reptilien qui fait son travail et personne ne va le blâmer, pas plus qu'on ne reprocherait à un chien de garde d'aboyer à l'approche d'un inconnu. En effet, lorsqu'il y a une attaque ou une menace, chacun de nous utilise sa stratégie favorite pour se défendre: ironiser, se mettre en colère, fuir, devenir confus, bâiller, poser des questions, se désintéresser, bref, nous utilisons toutes les armes dont nous disposons. Il s'agit de prendre conscience de ce type de réaction (pas les refouler).
Lorsque l'émetteur estime qu'il a épuisé son sujet et qu'il n'a plus rien à ajouter, le récepteur fait le résumé de ce qu'il a entendu.
La validation: le récepteur valide son partenaire, c'est en quelque sorte lui signifier que tout ce qu'il vous a dit a du sens, qu'il ne raconte pas de bêtises, qu'il a parfaitement le droit de s'exprimer de la sorte et que sa réalité ne souffre d'aucune remise en question. Bien sûr, en tant que récepteur votre avis sur le sujet exposé peut être totalement différent, mais il est provisoirement mis de côté. Il sera exprimé plus tard, lorsque viendra votre tour d'être émetteur et que votre partenaire deviendra récepteur.
Évidemment cette expérience nécessite que le travail ne soit pas seulement intellectuel, que le désir de compréhension vienne aussi du coeur. C'est pour cette raison que l'on parle aussi d'une compréhension empathique.
L'étape suivante est l'empathie "Je peux imaginer ce que tu ressens.. Je t'entends dire que tu te sens abandonnée, triste et fâchée, est ce bien cela ? Oui merci de m'avoir écoutée, je me sens beaucoup mieux"
Le dialogue terminé, les deux partenaires prennent le temps de se remercier, de reconnaître une chose positive qu'il sont vécue ou ressentie durant le dialogue.
Puis les rôles pourront être échangés, de manière à ce que les partenaires puissent expérimenter les deux positions: mais seulement si la réponse vide à approfondir le lien. En aucun cas si le besoin de répondre est conditionné par une réaction. Et si c'est le cas, il est proposé d'attendre un jour pour reprendre le dialogue.
    Il y a un petit enfant blessé chez votre partenaire, écoutez-le !
Chaque fois que votre partenaire souffre, c'est un petit enfant en lui qui s'exprime. Des éléments de votre relation en sont les déclencheurs, mais 90% du contenu affectif est en relation avec l'histoire passée de votre partenaire. Il s'agit d'apprendre à écouter cet enfant blessé et de l'accueillir.
L'étape suivante dans le voyage du couple est l'apprentissage d'une nouvelle langue: celle de l'enfant blessé chez votre partenaire (ma note: on rejoint évidemment ici les 5 structures de l'inconscient dont j'ai parlé à plusieurs reprises sur ce blog; en fait il est évident que ces structures d'enfant blessé jouent aussi dans le monde du travail).
Chaque fois que vous générez de la romance dans votre couple, que vous apportez du plaisir, de la joie, du rire, des appréciations positives, vous augmentez la sensation de sécurité. John Gottmann
L'engagement est la condition de base pour la réussite d'une relation. Sans lui, l'expérience s'arrêtera à la fin de la phase romantique, lorsqu'il s'agit de construire consciemment une relation. Les enjeux d'une relation ont des raisons si profondément ancrées dans le passé que cette aventure demande du courage et de la persévérance. L'engagement en est la garantie.Ce qui me chagrine le plus, c'est de voir que, très souvent, une personne est prête à s'engager dans l'expérience, alors que l'autre reste sur le bord du rivage, malgré l'espoir réjouissant des premiers exercices en couple.
Dans toute relation de couple le conflit est inévitable et source de guérison. Il est le germe qui permet la cicatrisation de nos vraies blessures, celles qui nous ont amenés à nous déposséder de parties de  nous-mêmes durant l'enfance. Lorsqu'il y a conflit, cela signifie qu'il y a une rupture du lien. Ce dont le couple a besoin d'urgence, c'est de restaurer ce lien. Ce qui apparaît lors d'un conflit, ce sont deux réalités, aussi importantes, vraies et respectables l'une que l'autre.
S'engager dans une relation, c'est prendre l'engagement minimum de rester le temps de la transformation de notre partenaire et de nous même. Cette invitation à participer à la transformation de notre partenaire est la plus grande chance qui nous soit offerte de contribuer à la guérison du monde.
Le non-engagement est la preuve d'un manque de maturité, car derrière cette neutralité, se cache un petit enfant à la recherche du bien être océanique, de cette époque où l'on nageait encore dans les eaux chaudes et rassurantes du ventre de sa mère. Il est temps de prendre ce risque, surtout si la récompense s'appelle éveil et guérison du partenaire. Si cette promesse ne suffit pas à prendre le risque, alors posons-nous la question du bien fondé d'une relation quelle qu'elle soit.

(Extraits de "La thérapie Imago" par Carlo Trippi, éditions Jouvence)

lundi 26 septembre 2011

L'amour ne possède ni ne peut être possédé - Khalil Gibran - Le Prophète - Commentaire d'Osho

Aloha !
L'amour n'est ni possession ni dépendance.. vu sous l'oeil du poète Khalil et du mystique Osho. 
Ce livre, rencontre du poète Khalil Gibran et du mystique Osho...est un livre d'Osho épuisé (comme la plupart des vrais livres d'Osho): The Messiah. Volume one (23 chapitres, 500 pages pour ce seul volume !). A Rebel Book 1987.

De K. Gibran:
"L'amour ne donne rien que lui-même et il ne prend rien que de lui-même.
L'amour ne possède ni ne peut être possédé.
Et ne pensez pas que vous pourrez diriger le cours de l'amour car l'amour, s'il vous en trouve dignes, dirigera votre cours."

Commentaire d'Osho (je traduis):
"Kahlil Gibran... ce simple nom amène tellement d'extase et de joie qu'il est impossible de penser à un autre nom comparable à lui. Simplement entendre son nom, des cloches commence à sonner dans le coeur, des cloches qui n'appartiennent pas à se monde. Kahlil Gibran est pure musique, un mystère tel que seul la poésie peut parfois le saisir, seulement parfois". Il a fait l'impossible. Il a été capable de ramener au moins quelques fragments de l'inconnu dans le langage humain. Il a élevé le langage humain et la conscience humaine comme aucun homme ne l'avait fait avant lui"
"Il n'y a pas besoin d'être un mendiant. L'amour fait de vous un empereur. Il se donne lui même, et, étrangement, découvre que ce même amour s'est multiplié par mille et est revenu de toutes les directions. Plus vous le donnez, plus vous l'avez.
Plus j'ai aimé les gens, plus j'ai été surpris: mon amour a augmenté et je peux donner encore plus.
A partir du moment où vous possédez quelque chose, vous l'avez tué. Et il y a des millions de gens dans le monde qui ont tué leur amour avec leur propres mains. Ils devraient regarder leur main, elles sont couvertes avec le sang de leur amoureux. Et maintenant ils sont très malheureux. Ils n'ont jamais voulu tué, il n'y avait pas d'intention de tuer, mais dans leur inconscience ils ont commencé à posséder. S'ils aimaient quelqu'un, ils voulaient posséder cette personne totalement. Les maris possèdent leurs femmes, les femmes possèdent leurs maris, les parents possèdent leurs enfants. Les enseignants essayent de posséder leurs élèves. Les politiciens essayent de posséder des pays. Et les religions essayent de posséder des millions de gens et leurs vies.
Ils sont tous des assassins, car à partir du moment où vous essayer de posséder, vous avez tué.
La vie ne prospère que dans la liberté.
Si vous aimez, vous donnerez de plus en plus de liberté à votre amoureux.
La raison pour laquelle tout le monde devient névrosé ou psychotique est simple: leurs âmes ne sont pas nourries. L'amour est la nourriture même. Vous pouvez avoir tous les biens du monde; si vous n'avez pas l'amour, vous êtes l'homme le plus pauvre, enterré sous votre fortune, palais, empires.
Mais quelqu'un qui aime, quelqu'un qui a connu le secret de l'amour - ne pas posséder et ne pas être possédé -, est vraiment un nouveau-né. Il est devenu, au sens véritable, vivant. Il aura toutes les magnifiques expériences de la vie, toutes les grandes extases de l'existence.
Si l'amour grandit dans votre coeur, vous êtes enceinte du divin. C'est le divin qui grandit en vous. Doucement, doucement, vous allez disparaître et il n'y aura plus que la pure divinité. C'est quelque chose que l'on ressent...
Relaxez vous et ayez confiance dans l'amour. Et laissez l'amour vous emporter. De même que toute rivière va à l'océan, chaque petit courant d'amour qui se lève dans votre coeur va vers l'universel, vers l'ultime, vers le Divin.

What do I want ? Pensant à vous même comme égo vous puez, réalisant que vous n'êtes pas l'égo vous parfumez - Osho



Je traduis ici une réponse donnée par Osho à quelqu'un qui lui disait ne pas savoir ce qu'il voulait dans la vie.

"What do I want ? Qu'est ce que je veux ?
Personne ne sait exactement, car personne n'est conscient de qui il est.
Si vous êtes un égo, alors bien sûr vous voulez de l'argent, du pouvoir, du prestige. Alors votre vie va avoir une structure politique. Vous serez en constante lutte avec d'autres gens, vous serez en compétition. Vous serez constamment sur la gorge des autres et eux sur la votre. Alors la vie devient la survie pour le plus fort..
Si vous vivez dans l'égo, votre vie sera une lutte, elle sera violente et agressive. Vous créerez de la misère pour vous et pour les autres.
Si vous êtes un égo, pensant encore à vous même en terme d'égo, alors vous aurez une sorte de qualité puante. Ou si vous avez compris que vous n'êtes pas l'égo, alors votre vie aura un parfum.
Si vous ne vous connaissez pas vous-même, vous vivez dans l'inconscience, et une vie dans l'inconscience ne peut être qu'un malentendu. Les personnes qui suivent bouddha, Mahavira, Krishna, sont des gens ordinaires sans conscience. Ils suivent la lettre mais ne vivent pas l'esprit.
- Si vous êtes identifié avec le corps, alors la nourriture et le sexe seront vos seuls désirs. Ce sont des désirs animals, les plus bas. Je ne les condamne pas en disant qu'ils sont les plus bas. Je ne les évalue pas, rappelez vous. Je ne fais que dire un fait: c'est la marche la plus basse de l'échelle.
- Si vous êtes identifié avec le mental, vos désirs seront différents: musique, danse, poésie, philosophie, science, religion plein de choses que vous pouvez imaginer.
- Si vous êtes identifié avec le coeur, vos désirs seront d'une nature plus haute encore, vous deviendrez plus esthétique, plus sensible, plus présent, plus dans l'amour. Le mental est agressif, le coeur est réceptif. Le mental est masculin, le coeur est féminin. Le mental est la logique, le coeur est amour.
Donc tout dépend où vous êtes coincé: au niveau du corps, du mental, du coeur. Ce sont les 3 principales places à partir desquelles on peut fonctionner. Mais il y en a en plus une quatrième en vous. En Orient, on l'appelle Turiya, ce qui veut dire "la quatrième", le transcendant.
- Si vous êtes conscient de votre transcendance, alors tous les désirs disparaissent. Alors on est simplement, sans désirs, sans rien demander, rien à accomplir. Il n'y a plus ni futur, ni passé. Alors on vit juste le moment présent, parfaitement comblé. Dans le quatrième état le lotus au mille pétale fleurit, vous devenez divin.
(Extrait d'Osho, Destinity, Freedom and the Soul).

dimanche 25 septembre 2011

Une fois que la culpabilité aura disparu, vous aurez une danse à vos pieds - Osho




Et ça continu à me pousser à écrire ! à chaque fois je me dis "bon je pense que là il y a déjà de quoi lire sur le blog"..; ben non le lendemain cela recommence "continue.. il y a une sorte de rythme à maintenir"
c'est étrange !
Je traduis ici quelques autres passages de "Destiny, Freedom and the Soul" du maître indien Osho..
Ayant vécu avec une mère culpabilisante, suivi une éducation élitiste dans laquelle l'amour n'avait guère de place, ayant enchaîné sur 15 ans de travail dans une entreprise où le management était en bonne partie basé sur la peur, inutile de dire que dans mon humanité je suis bloqué de chez bloqué, même si petit à petit cela se décoince, je suis sûr que nous sommes beaucoup comme ça... ce qui est curieux, vraiment mystérieux, c'est cette histoire d'Âme... je ne vous raconte pas le nombre de fois où je suis allé chez une personne qui a des perceptions élargies depuis 3 ans et qui me dit, "tu éclabousses la lumière, il faut que ici sur terre tu prennes confiance en toi car là haut tu as tout ce qu'il faut, il doit prendre confiance dans ce qu'il a à transmettre, vous n'acceptez pas l'ange en vous, vous n'acceptez pas la partie éveillée de vous-même".... franchement c'est vraiment tordu !! Si on est puissant et lumineux là haut, qu'est ce qu'on vient tout oublier pour s'incarner dans un corps physique où l'on va se prendre des tonnes de blessures dans un univers hostile... on se l'demande !!
C'est pourquoi aussi quand vous commencez à reconnecter avec ce que vous êtes vraiment, quand vous rencontrer des personnes puissament relié au très haut (Amma et d'autres), il y a un souffle de lumière qui descend en vous, qui vous élève, qui vous rappelle "la merveille", c'est indescriptible avec des mots, un contraste total !
J'apprécie l'oeuvre d'Osho car ces conseils sont existentiels, on peut les appliquer rapidement dans notre vie et nous voir changer, ce ne sont pas des pures abstractions... c'est pourquoi j'échangerai assez souvent des extraits de son oeuvre... pour cela je reviendrai aussi à ces livres publiés dans les années 1980, car les livres disponibles actuellement sont parfois un peu édulcorés..
Bref ici Osho parle de la culpabilité qui nous coupe de ce que nous voulons vraiment faire, comment on a été divisé en deux entre une partie qu'on refoule et qui est ce que l'on veut (dans tous les domaines) et une autre partie de nous qui a choppé le jugement des autres "c'est pas bien, tu devrais pas"... sur la fin de cet extrait on aborde encore la dimension de l'éveil, ce que nous sommes vraiment..
Il a raison Osho, pourquoi j'hésite à reconduire un cabriolet qui me plaît !! (rires, quoi que...)

Ma traduction:
Tout le système d'éducation, la famille la société, l'école, l'université créé une tension en nous. Et la tension fondamentale est de vous faire croire que vous ne faites pas ce que vous devriez faire.
Ils essayent de créer une division en vous, pour qu'une part de vous condamne l'autre. Ainsi vous êtes tout le temps en guerre civile.
Vous ne pourrez ainsi jamais être total, entier, dans ce que vous faites. Et ce n'est que de la totalité que quelqu'un peut fleurir, que le printemps peut venir, et que votre vie commence à avoir des couleurs, de la musique et de la poésie. Ce n'est qu'à partir de la totalité que vous commencez à sentir la présence du divin tout autour de vous.
Faites ce que votre nature a envie de faire. Écouter votre propre coeur, et vous commencerez à avancer dans la bonne direction, sans passer votre temps à vous demander ce qui est bien ou mal.
Ainsi tout l'art de la nouvelle humanité va consister dans le secret d'écouter son coeur de façon consciente, alerte, attentive.
La vie est vraiment une danse si vous êtes un original, un authentique, et vous êtes censé être original.
Écoutez votre propre coeur murmurer, et il murmure. Le coeur parle d'une voix très calme, très petite voix; il ne crie pas.
Un bouddha est un bouddha. Un Krishna est un Krishna, et vous êtes vous. Et vous n'êtes en aucun cas moins que quiconque. Respectez vous vous-même, respectez votre propre voix intérieure et suivez là. Et souvenez vous, je ne vous garantis pas que cela vous conduira toujours à la bonne porte. Bien, des fois cela vous conduira à la mauvaise porte, il faut frapper d'abord beaucoup de fois à la mauvaise porte. c'est ainsi. Si vous tombez soudain sur la bonne porte, vous ne serez pas capable de reconnaître que c'est la bonne.
Soyez votre propre lumière, laissez le passé derrière vous et laissez tomber la culpabilité.
Une fois que la culpabilité aura disparu, vous aurez une vie complètement différente, lumineuse et radieuse. Vous aurez une danse à vos pieds, et votre coeur chantera mille et une chansons"
Oubliez tout ce qu'on vous a dit, ce qu'on vous a dit de faire ou de ne pas faire, personne ne peut le décider à votre place. Vous devez décider. Lorsque les autres décident à votre place, votre âme reste endormie et terne. 
La majorité consiste en des gens fous. Méfiez vous de la majorité.
La vérité arrive à des individus, pas à la foule.
Prenez tous les risques qui sont nécessaire pour être un individu.
La vérité n'est pas une croyance, c'est une intelligence.
 Acceptez vous comme vous êtes. Ne soyez pas dans le déni sur quelque chose, ne devenez pas divisé, ne vous sentez pas coupable. Réjouissez vous tel que vous êtes.
La méditation c'est juste le courage d'être silencieux et seul.  
Doucement, doucement, vous commencez à sentir une nouvelle qualité en vous, une nouvelle vivance (aliveness), une nouvelle beauté, une nouvelle intelligence, qui n'est pas emprunté à quelqu'un, qui grandit en vous. Cela a ses racines dans vote existence et si vous n'êtes pas un lâche, cela va fleurir, donner des fruits. Seuls les braves, les courageux, les gens qui ont des tripes, peuvent être spirituels. Les autres essayent de consolider leur fausse identité.
Ne mourrez pas avant de réaliser votre Être véritable.
Vous avez de la chance si vous rencontrez un être authentique, eux savent que la vie est éternelle et la mort une fiction..
L'innocence est une lumière en soi. Dans cette innocence, vous ne connaissez aucune question, aucune réponse, car tout le domaine des questions et réponses est laissé derrière vous. Vous êtes purs de questions et de réponses. Ce niveau est l'éveil. Et si vous êtes courageux vous pouvez même aller au delà. Votre coeur va danser avec extase, votre être deviendra un magnifique lever de soleil. Si vous voulez vous pouvez faire votre maison ici.
Vous aurez besoin de beaucoup de courage pour laisser l'égo et atteindre l'éveil.. 

samedi 24 septembre 2011

Les Anges terrestres, les élémentals, les sages, les magiciens - les familles d'Âme -Doreen Virtue


Pour changer un peu, je parle ici des familles d'Âmes, à quelle famille d'Âme vous sentez vous reliée ?
Il ne faut pas trop prendre ces catégories au pied de la lettre, et on peut sentir en nous des qualités/défauts de plusieurs familles.
Je vais m'appuyer ici sur un petit livre de Doreen Virtue, (cadeau très sympa à faire à quelqu'un) : "Les anges terrestres", édition AdA.
D'ailleurs je m'aperçois que Doreen vient de mettre à jour ses infos (avec toutes les personnes qu'elles rencontrent) avec un nouveau titre: "les royaumes des Anges terrestres", complément d'information.
On trouve dans la littérature d'autres variantes de famille d'Âme, par exemple chez Marie Lise Labonté;  on peut mentionner aussi le livre de Deepak Chopra "le livre des coïncidences", dans lequel il décrit que nous sommes venus incarner différents archétypes dans une sorte de saga cosmique...quand j'aurai un peu de temps je mettrai des extraits aussi..
Au début, tout ceci peut sembler une simple poésie féerique, ou du délire d'allumés ayant fumé la moquette, mais.... au fur et à mesure que vous sortez de l'enfermement mental, que vous vous reliez à votre âme, et aussi que vous rencontrer d'autres personnes avec une conscience un peu élargie, vous remarquez effectivement chez vous et chez les autres, certaines spécialisations..certaines capacités, certaines qualités, ou bien aussi ces qualités en inversé, comme au tarot quand vous tirez une carte à l'envers...
Au départ, lorsque je regardais dans quelle case de famille je pouvais être, je me mettais plutôt dans la case des "maîtres".. mais à souvent les médiums, sans que je demande quoiq ue ce soit,  me sortent vous êtes un "Ange terrestre"... au début ça fait drôle, vous vous dites "oulala il est barré ce médium, qu'est ce qu'il me raconte, moi je suis un mec qui s'intéresse aux voitures cabriolet et sportives, au piano, aux filles, à la nature, au sport... certes, je m'intéresse au spirituel depuis longtemps, mais... un Ange terrestre, qu'est ce qu'il me raconte, il veut me vendre quelle salade ????" (rires)..
Au fur et à mesure que je me connais plus profondément, je commence à mieux comprendre pourquoi.. et aussi le retour des autres vous fait à chaque fois un peu mieux comprendre qui vous êtes (au delà de la personnalité).
D'ailleurs avec Dominique Glaub, j'avais fait une régression sous hypnose pour revivre ce que j'ai vécu dans l'Au-Delà lors de mon décès dans ma vie passée: qui est venu me chercher, et quel guide est avec moi, à quoi ressemble mon autre demeure à moi, est ce que cela ressemble à ce que décrit l'hypnothérapeute Michaël Newton  ? Et ma famille d'Âme, c'est qui ? (oui je sais je suis frappa-dingue, mais c'est comme ça quand j'étudie quelque chose j'aime bien le faire un minimum bien...et puis je sais pas moi, je trouve que consacrer un peu de temps à tout cela me semble normal, même si je rate la coupe du monde de rugby ou des trucs comme ça ;-))..... mince j'suis pas normal.......serai je un ange terrestre (cela devient inquiétant là (rires))..
On pourrait aussi faire un lien avec les 5 structures de l'inconscient dont j'ai beaucou parlé sur ce blog..car l'Âme est reliée à l'inconscient, et le choix par l'Âme de ce quel va vivre de difficile en cours de vie et lié à ce qu'elle vient transformer et apporter en deuxième partie de vie (voir le livre Âmes courageuses de R. Schwartz)..pour vous rassurer, en tant qu'artisan de lumière: première partie de vie on galère, on vit l'opposé de notre Être; ensuite on recontacte mieux notre Être, on voit les problèmes à corriger en nous, et deuxième partie de vie cela va mieux, on vit bien d'avantage ce qui est nos aspirations profondes avec cette fois des êtres qui nous correspondent mieux ! Souvent cela passe par une nuit noire de l'Âme entre les deux rives !
Et vous, à quelle famille vous sentez vous reliés ?
Quelques cours extraits du livre de Doreen, lisez ce livre c'est trop rigolo:
1) Ange terrestre: Etes vous un Ange terrestre ?
(ma note: J'en profite ici pour préciser un point (même si je ne suis pas raciste et je n'ai rien contre les homosexuels). Lorsque, en tant qu'homme par exemple, vous recontactez votre Âme et si vous êtes de la catégorie Ange, il est possible que le féminin en vous se révèle aussi, faisant une sorte de complétude, alors oui votre vibratoire change comparé à celui d'un mâle classique.. mais cela ne signifie pas que vous soyez attiré par les hommes (dans mon cas pas du tout ! pour moi c'est l'inverse car même envers les femmes je suis attiré par des femmes très féminines et détourné des femmes masculines)
Un ange terrestre possède une âme d'origine extraterrestre.
Comme artisan de lumière, il se pourrait que votre étincelle ait séjourné dans des royaumes célestes situés loin de notre Terre. (ma note: quand j'aurai plus d'info sur l'origine stellaire de nos Âmes, je reviendrai là dessus, moi on m'a déjà dit de quelle étoile venait mon Âme, et que c'est aussi pour cela que je me sentais décalé sur terre...).
Si vous êtes un ange terrestre, vous êtes un puissant artisan de lumière qui a déjà effectué bien des guérisons et des miracles et qui continuera à le faire. Vous avez accepté la mission divine qui consiste à venir sur terre répandre vos enseignements et vos énergies de guérison. (c'est valable pour la plupart des catégories en fait)
Vous êtes un aidant expérimenté dépêché sur terre pour passer à l'action.
Les anges incarnés sont des aidants professionnels. Les anges incarnés ont un passé dans cette vie marqué par la dépendance relationnelle. Prenons le cas de Laurie. Après avoir essayé pendant des années de réformer son mari alcoolique, elle a pris la très souffrante décision de divorcer.
Les anges terrestres sont mal à l'aise parmi les foules. toute forme de violence leur répugne, y compris les disputes, les bulletins d'informations négatifs, et les films violents. On les accuse souvent d'être trop sensible, et pourtant leur sensibilité est un "cadeau sacré". Les anges terrestres sont souvent élevés par des parents coupés de leurs émotions. Les anges terrestres ont souvent des partenaires infidèles ou qui n'arrivent pas à s'engager.
Voici ce que Pamela nous a confié: "J'attire des hommes au coeur blessé qui ont vraiment besoin de guérir. J'espère tout le temps qu'ils vont guérir et que mon amour va les transformer, mais cela ne se produit pas."
De nombreux anges incarnés ont de la difficulté à mettre fin à des relations malsaines. Les anges incarnés obéissent à la règle d'or voulant qu'on n'abandonne jamais personne, car ils craignent eux-même plus que tout d'être abandonnés.
Voici le commentaire de Nicole: "Je me suis engagée à quatre reprises dans une relation de type conjugal, chaque fois avec un toxicomane qui me trompait, souffrait de carences émotives et me faisait souffrir à mon tour. Mes amis et ma famille me voyaient comme une victime, mais moi seule savais ce qu'il y avait dans l'âme de ces hommes. je savais que je contribuais en quelque sorte à élever leurs vibrations. Ma dernière relation fut la plus douloureuse de toutes. Un jour, alors que je regardais par la fenêtre et que je faisais part à Dieu que je n'en pouvais plus d'être avec cet homme, j'ai entendu les anges me dire: "nous savons  que c'est douloureux mais, s'il te plaît, reste encore un peu". Je me suis sentie baigner dans l'amour et j'ai eu le courage de finir mon travail auprès de cet homme."
Il n'est pas rare que les Anges terrestres se sentent attirés par une profession où ils viennent en aide aux autres.
2) Les élémentals incarnés: Êtes vous un élémental ?
(Note: J'ai connu une femme élémentale et je confirme tout ce qu'il y a ci dessous !! ,j'ai connu aussi des femmes Anges terrestres et je sens bien la différence)
Les élémentals incarnés ressemblent physiquement aux êtres qui composent cette catégorie: fées, elfes, lutins, gnomes, farfadets, sirènes, dauphins, animaux incarnés et licornes. En plus d'être protégés par un ange gardien, comme nous le sommes tous, les élémentals ont des fées qui veillent sur eux.
Les élémentals se sont peut être reconnus dans la description des anges incarnés, mais il y a des différences.
Les élémentals sont très enjoués (alors que par exemples les sages sont très sérieux). Leur propos peuvent être offensant ou inappropriés. Il faut comprendre que les élémentals incarnés ont entre autres missions d'introduire de la légèreté dans le monde en faisant sourire et rire les gens. Ils connaissent la valeur spirituelle du jeu et de la joie.
A vrai dire les élémentals préfèrent la compagnie des animaux et des plantes à celle des humains.
Une fois la relation en cours leur partenaire peut les accuser de se comporter comme des enfants gâtés, d'être immatures, de ne pas vouloir s'engager ou d'être têtus. 
(Ma note: on peut dire qu'à ce stade la personne vit ses qualités en inversées, on retrouve la même chose avec les Anges de la Kabbale quand vous connaissez vos Anges, vous pouvez avoir actualisé ses qualités, ou les vivre encore en inversé, les défauts de vos qualités.. il ne faut pas en rester là, il faut comprendre pourquoi et dépasser les défauts et garder les qualités de votre âme...c'est un peu comme de transformer une structure schizo ici... alors que l'Ange terrestre doit plutôt dépasser une structure orale par exemple ou maso... pour ceux qui maîtrisent l'astrologie c'est pareil, vous avez transformé ou non vos signes, planètes etc...)
Ces créatures adorent flirter et ont souvent des moeurs légères. Lorsque la fête est fini ils veulent qu'on les laisse seuls. Ils ont besoin d'un grand espace pour y passer du temps en solitaire; c'est pourquoi ils adorent la nature. Ils ne révèlent leurs secrets les plus intimes qu'à ceux en qui ils ont une confiance absolue, et ils sont rarissimes. Ils sont du genre à ne pas se gêner pour rayer à tout jamais de leur carnet d'adresses le nom de quelqu'un qu'ils ne veulent plus revoir. Autrement dit, lorsqu'un élémental incarné décide de mettre fin à une relation, c'est bel et bien terminé.
Ils sont sensibles à la critique, et lorsqu'ils ne se sentent pas en sécurité, ils ont tendance à se replier sur eux-mêmes. La dépression est très fréquente dans ce groupe. La plupart ont une idée très précise du genre de milieu naturel où ils aimeraient vivre.
Quelques conseils pour les élémentals:
- Riez et jouez. Les élémentals qui ne jouent pas assez souvent finissent par devenir déprimés. Faites en sorte d'avoir chaque jour une bonne dose de plaisir, de rire et de folie.
- N'explosez pas de colère. Les élémental ont un tempérament légendaire. Lorsque vous explosez de rage, soyez prudent car vous projetez littéralement des boules de feu de colère ! Ces boules peuvent occasionner de la douleur émotionnelle ou même physique chez ceux qui en sont la cible. Lorsque vous explosez, vous avez le pouvoir d'un volcan: soyez prudent !
(Ma note: alors là je peux vous raconter une histoire perso, sans citer de nom bien sûr, et sans aucune rancune maintenant que je comprends mieux tout ça. Il m'est arrivé dans le passé de tomber amoureux d'une femme magnifique qui était élémental... plein de choses se sont passées comme décrit ici, à l'époque je n'avais pas ce livre donc je ne pouvais être influencé par ces propos et j'en ai souffert car je ne comprenais pas pourquoi cela se passait ainsi et j'avais tendance alors à culpabiliser (genre "elle est super, si cela ne se passe pas bien c'est peut être de ma faute, je suis pas assez bien pour elle, pourtant je fais de mon mieux et je suis sincère, alors là vous tournez en boucle et vous vous épuisez à ne pas comprendre..") cette femme n'a pas voulu s'engager.. par ailleurs elle avait une idée précise de son lieu de vie, avait besoin de contact avec la nature, et avait un sacré tempérament, etc... un jour, elle s'est mise en colère contre moi à distance sans que je le sache formellement (alors que je n'avais plus de contact), et bien je recevais des coups de poignards dans le coeur, c'était très douloureux.. je suis allé en urgence au cardiologue pour faire un ECG car je pensais que mes derniers jours étaient arrivés... à l'époque j'avais une autre petite amie (qui était elle Ange terrestre, c'est bien différent), et bien elle aussi a reçu ces coups de poignards... elle est allé se faire aider chez sa thérapeute, qui du coup elle aussi a reçu cela en disant "mais c'est très puissant".... évidemment l'élémental ne sait pas que cela a un tel effet sur autrui... donc messieurs dames les élémentaux, keep cool... de toute façon cela est valable pour tout le monde, quand on est en colère en pensées sur quelqu'un il reçoit de mauvaises choses, et réciproquement si vous lui envoyez de l'amour il le reçoit, et ceci ira en s'amplifiant au fur et à mesure que nous allons retrouver notre sensibilité originelle... nous sommes tous reliés...) 
Dans le livre de Doreen, vous trouverez d'autres catégories d'âmes, je n'ai donné ici que des extraits de deux catégories que je connais par expérience.. 
Je trouve aussi intéressant de comprendre que chaque Âme, chaque personne est différente, et donc par exemple entre deux femmes (ou deux hommes pour vous mesdames), même si elles sont très spirituelles, il ne faut pas comparer la relation, chacune apportera quelque chose de différent, en fonction de son royaume d'Âme.... faut pas trop demander à une élémentale d'être comme une ange terrestre.. et vis versa... même si, au fur et à mesure que l'on transforme sa structure, que l'on garde ses qualités et que l'on diminue les défauts de ses qualités, et bien les différences iront en diminuant quelque peu... en terme ayurveda, on dirait que l'on harmonise ses doshas !
Voilà maintenant, il fait beau, je laisse livres, ordinateurs, pour aller dans les éléments !!
La semaine prochaine, je commence une formation harmonisation énergétique dans l'école de Marie Lise Labonté, alors moins d'articles sur ce blog pendant quelque temps, mais.... je reviendrai ! car il y a encore beaucoup de choses que l'on peut partager ici...
Avec Amour, Philippe

vendredi 23 septembre 2011

Le mystère du "Qui Suis Je ?" - le mystère de l'éveil - une immense énergie en vous - vous pouvez le dansez mais pas y répondre - Osho



Je traduis ici quelques passages de "Destiny, Freedom and the Soul" du maître indien Osho..
Rooooo c'est magnifique !!
La question ici est celle de notre nature profonde...
Notez bien, la réponse n'est pas mentale, elle est vibratoire, énergétique, vivante...la "réponse" apporte une immense énergie..
Et comme le dit Osho:
"Vous pouvez le danser (tiens tiens je comprends pourquoi là haut ils aiment la Zumba !! Et pourquoi il y a des bons esprits qui viennent assister au cours ! et me disent que la Zumba est plus spirituelle que beaucoup de stages coincés de méditation) 
Vous ne pouvez y répondre
Vous pouvez le sourire; vous ne pouvez y répondre
Vous pouvez le vivre; vous ne pouvez y répondre."
Alors juste être dans sa présence, cool, joyeux sans motif, et ne pas se prendre la tête avec des questions métaphysiques car il n'y a pas de réponses sur le fond du fond...(par exemple les esprits des défunts ne savent pas non plus qui les a créé !).
Je traduis:
"L'homme est une quête, pas une question, mais une quête. Une question peut être solutionnée mentalement, mais une quête doit être solutionné en la vivant. Ce n'est pas que nous cherchons des réponses à des questions; c'est que nous cherchons des réponses à notre Être.
L'humain sait qu'il est mais il ne sait pas qui il est.
Qui Suis Je ? Cette question doit être posée dans les coins les plus profond de votre Âme. Cette question doit vibrer en vous, pulser dans votre sang, dans vos cellules. Cela doit venir un point d'interrogation dans votre Âme. Et lorsque le mental est silencieux, vous saurez. Ce n'est pas qu'une réponse va venir à vous sous forme de mots, ce n'est pas que vous allez pouvoir l'écrire dans votre journal intime en disant "ceci est la réponse". Si vous pouvez le dire à quelqu'un, ce n'est pas la réponse.. si vous pouvez l'écrire dans votre journal, alors ce n'est pas la réponse. Lorsque la vrai réponse vous arrive, elle est tellement vivante, "existentielle" qu'il est impossible de l'exprimer.
Rester avec la question. Et ne commencez pas à croire à une réponse. Restez avec la question.
Si vous restez avec la question, je ne dis pas que vous allez recevoir une réponse. Personne n'a jamais reçu de réponse. Si vous restez avec la question, petit à petit la question disparaît. Non parce qu'une réponse est reçue; il n'y a pas de réponse. Il ne peut y en avoir car la vie est un mystère. Si il y avait une réponse, alors la vie ne serait pas un mystère. Un mystère ne peut être résolu, ce n'est pas que ce soit difficile. C'est très simple, mais sa nature est telle qu'il ne peut être résolu.
Restez avec la question, alerte, conscient, sans chercher, sans essayer de trouver une réponse. C'est assez dur, mais si vous pouvez faire cela.... c'est possible de le faire. Je l'ai fait. Et tout ceux qui ont dissout leur question l'ont fait. La présence (anglais: awareness), le feu de la présence, brûle la question. Le soleil de votre présence fait fondre la question; elle disparaît, elle s'évapore. un jour, soudainement, vous découvrez que vous êtes là et que la question n'est pas là. ce n'est pas que la question soit remplacée par une réponse.Il n'y en a pas. Mais la question a simplement disparu. Vous êtes là et sans question. Ceci est la réponse.
Vous, sans une question, c'est la réponse. Ce n'est pas que vous pourrez dire qui vous êtes, vous rirez de la question. La question est devenue absurde. Mais maintenant vous ne pouvez comprendre cela, vous devez posez la question intensément. Posez la question, mais n'attendez pas de réponse.
Plus vous allez profondément dans la question, plus vous allez trouver qu'elle fond, qu'elle disparaît. Et lorsque la question a disparu, une immense énergie est lâchée en vous. Vous êtes là, sans question.
Et lorsque il n'y a pas de question, bien sûr, il n'y a pas de mental. Le mental est le questionneur. Lorsqu'il n'y a pas de questionnement, le mental a aussi disparu, la pure conscience, juste le ciel sans nuages, la flamme sans fumée. Et c'est cela la divinité. C'est ce qu'est un bouddha, c'est ce qu'est un Christ. rappelez vous, je le répète encore et encore: bouddha n'a pas trouvé de réponses, c'est pourquoi bouddha n' jamais répondu aux questions les plus essentielles.
Ne restez pas à la périphérie à demander Qui a fait le monde ? Pourquoi le monde a-t-il été créé ? Ces questions n'ont pas de sens. venez en à la question de base, la plus fondamentale: Qui suis-je ?
Il n'y a pas de réponse, juste un niveau de conscience dans lequel la question disparaît. Juste une clarté, une clarté de vision et de perception.
Il est merveilleux de rester avec la question, car les réponses vous corrompent.
Un jour, si vous avez vécu suffisamment avec la question, elle disparaît comme une goutte de rosée au soleil.
Lorsque votre conscience est devenue un feu, une intense lumière, la question commence à disparaître.
Et lorsque la question disparaît, vous ne pouvez dire qui vous êtes, mais vous le savez.
(difficile à traduire en français): it is not a knowledge; it is a knowing. 
Vous ne pouvez y répondre (à la question qui suis je) mais vous le savez. 
Vous pouvez le danser ; vous ne pouvez y répondre
Vous pouvez le sourire; vous ne pouvez y répondre
Vous pouvez le vivre; vous ne pouvez y répondre.

A suivre...

mardi 20 septembre 2011

Les structures de caractère transformées: vers la plénitude de l'Etre et une incarnation réussie

Hello ! Voilà le 99 ième article depuis que ce blog a commencé en janvier 2011 !
Bon visiblement c'est le moment d'accélérer le travail de prise de conscience et de transformation de ses structures millénaires pour passer à autre chose de plus harmonieux, 2012 arrivant à grand pas...
Que deviennent les structures de caractère une fois qu'elles sont reconnues, qu'un travail de libération des mémoires a commencé, et que l'énergie bloquée par cette structure se libère ?
(Sur les structures, voir les articles précédents:
http://advaita22.blogspot.com/2011/01/les-5-structures-de-linconscient.html

http://advaita22.blogspot.com/2011/05/comment-on-retrouve-dans-nos-relations.html

http://advaita22.blogspot.com/2011/09/comment-allez-vous-la-reponse-des-5.html )

Résultat de la transformation de la structure, et déclaration que l'on peut alors enfin faire:
Structure schizoïde transformée: "J'accepte de vivre dans ce monde. J'y apporte ma lumière intérieure. Je me manifeste avec volonté, persévérance et courage. J'ose m'impliquer et créer concrètement avec d'autres."
Structure orale transformée: "Je suis satisfait quelles que soient les circonstances, je suis autonome et libre; je vis dans l'abondance; je laisse les autres libres; je n'ai pas besoin des autres; je trouve ma propre satisfaction en moi-même et je la partage abondamment avec les autres; je suis plein et riche à l'intérieur et je  partage cette richesse en contribuant généreusement au monde; je peux le faire parce que la vie est abondante et que je suis en contact avec ma source intérieure, qui est infinie".
Structure maso transformée: "Je suis à la source de tout ce qui se présente dans ma vie et j'ai tout le pouvoir en moi pour créer maintenant une vie libre et satisfaisante. La vie est belle, j'accepte chaque personne telle qu'elle est, je suis libre."
Structure psychopathe transformée: "J'aime inconditionnellement et librement. Je suis vrai avec moi-même et avec les autres. j'utilise mon pouvoir pour aimer et servir."
Structure rigide transformée: " Je célèbre ma sensibilité, je lâche prise, j'ose aimer. Je ressens mes émotions, je les vis pleinement dans la maîtrise et l'authenticité".
(C'était des extraits du livre d'Annie Marquier, la liberté d'Etre, édition Valinor)

Bonne libération (patience et bienveillance avec vos blessures surtout, ne lâcher pas l'affaire, cela vient en plusieurs étapes avec une alternance de mieux et de moins bien... je sais qu'au début de la démarche, la lecture des déclarations ci dessus est dure car c'est tout le contraire de ce que l'on est !)
Il n'y aura pas de bien être durable et profond tant que vous n'aurez pas fait ce travail car la lumière de l'Âme sera toujours voilée par vos blessures tant que vous êtes incarné.. et quant aux rencontres... et bien je vous laisse voir vous-même le résultat..
P.S. suis super content j'ai reçu mes DVD d'initiation de Zumba, avec les mêmes danses que l'on fait en salle, je vais pouvoir zumber ! youpiii !
C'est un sport, une danse très riche car au fur et à mesure des niveaux on incorpore différentes influences de danse: latine au début, puis country, rock, african beats, etc. => pas près de s'ennuyer et de stagner..
http://www.youtube.com/watch?v=xfjBFrQ5xkw&NR=1

lundi 19 septembre 2011

Différence entre une âme soeur et une flamme jumelle

On m'a demandé l'autre jour la différence entre une âme soeur et une flamme jumelle.. comment reconnaître..
Par ailleurs, je vois que mes articles sur ce sujet sont les plus visités, avec des visiteurs du monde entier..

En fait la différence est assez simple à sentir.. dans les deux cas vous êtes irrésistiblement attiré l'un par l'autre, et vous vous sentez connecté à distance (un lien d'Âme quoi)... quand c'est la première fois que cela vous arrive dans votre vie, vous ne pouvez à peine y croire tellement c'est fort... par moment dans la journée ou la nuit, c'est comme si la personne était à côté de vous, ou même une avec vous, vos énergies fusionnent spontanément.. vous vous mettez à vous envoyer des textos en même temps, et des synchronicités étonnantes se font: vous vous retrouvez au même endroit au même moment, etc, vous avez des signes de l'univers assez incroyables, vous entendez dans votre coeur la voix "je t'aime, je t'aime", tout un tas de choses étranges..
La différence est la suivante: une âme soeur (primordiale ou pas) vient avant tout pour vous enseigner une leçon de vie: c'est quelqu'un qui va marquer votre vie.. en général elle ne reste pas avec vous (ou réciproquement)... ce sont des plans qui ont été arrangées avant l'incarnation pour votre évolution, et souvent vous avez du karma à épurer...tout ceci est très fort et peut aussi engendrer une grande souffrance..(par exemple si une âme soeur primordiale vous quitte, vous risquez de le vivre très mal et de passer un mauvais quart d'heure).. une fois que les différentes leçons avec cette personne auront été assimilées, vous aurez fait un sacré bon en avant dans votre évolution..

Une flamme jumelle c'est différent, vous êtes aussi très attiré, c'est fort mais beaucoup plus doux en même temps.. vous avez l'impression que la personne est dans des énergies proches de vous, a souvent des goûts commun "ah bon, encore un point commun !"... vous la trouvez super gentille avec vous, et vous vous dites "oulala ça fait du bien je croyais pas que c'était possible"..
Après dans tous les cas, il faut savoir rester autonome et être dans son axe..
On considère dans la grande majorité des cas que les flammes jumelles ne se quittent pas quand elles se sont trouvées..
En toute bonne logique d'incarnation, vous pouvez passer par la ou les cases âmes soeurs avant la case flamme jumelle..mais là encore y a pas de règle à mon avis, surtout que tout ceci s'étale sur des centaines de vies..
Je suis un peu sceptique sur les enseignements qui donnent des nombres: vous avez x flammes jumelles, etc... je crois que la vie dans l'Au Delà c'est comme ici, il y a une grande diversité..
Que vous rencontriez une âme soeur ou une flamme jumelle vous serez complètement scotché car cela n'a rien à voir avec les rencontres que vous avez fait avant, cela donne accès à un autre niveau de conscience, c'est expérimenter des vibrations du plan de l'âme dès maintenant dans le plan terrestre, autant vous dire ç'est étonnant et quand vous le vivez vous ne vous posez pas de question de savoir si c'est vrai ou pas, vous savez que vous vivez quelque chose d'hors norme de même qu'une femme enceinte sait qu'elle est enceinte ;-).

Il y a de fortes chances que ces rencontres soient la chose la plus forte de votre vie..

Comment allez vous ? La réponse des 5 structures de l'inconscient

Coucou !

La réponse type à la question "comment allez vous ?"... c'est très éclairant et simple pour illustrer le fonctionnement des structures.. (qui sont des masques de défense que nous portons en nous)..
Lors du prochain article, je décrirai le vécu d'une personne dont la structure dominante a été transformée (ou est en bonne voie d'être transformée, ce qui est déjà plus réaliste.. les blessures laissent des traces.. il y a à la fois un travail de lissage de ces traces et aussi une ouverture à la lumière de l'Âme à faire, de sorte que chaque fois qu'il y a en vous un petit réveil de ladite blessure, vous connaissez aussi l'Espace de bien être en vous, qui est toujours disponible pour accueillir avec bienveillance ce qui reste de traces (cf. aussi J. Salomé, "je mourrai avec mes blessures").
Extrait de "La liberté de d'Être", par Annie Marquier, édition Valinor.

Comment ça va ? Les réponses automatiques:
Schizo: réponse vague et confuse, ou pas de réponse,
Oral: "Pas très bien, il me manque quelque chose.."
Maso: "Ça va mal, très mal"
Psychopathe: "Ça va bien, très bien, la vie est extraordinaire et moi aussi"
Rigide: "Ça va"

Et en complément; ce que chaque structure déteste le plus:
Schizo: déteste qu'on lui demande de s'impliquer,
Oral: a horreur de l'inconfort et du manque sous toutes ses formes,
Maso: déteste l'autorité et les gens heureux,
Psychopathe: ne supporte pas la critique et déteste être mis face à quelqu'un de meilleur ou de plus aimé que lui
Rigide: déteste l'imprévu et tout ce qui n'est pas en accord avec son point de vue; déteste les effusions émotionnelles et les gens en contact avec leur senti.
Pour un rappel sur la nature des structures de l'inconscient, voir ces 2 articles:
http://advaita22.blogspot.com/2011/01/les-5-structures-de-linconscient.html
et n'hésitez pas à relire celui-là, c'est un sacré condensé de ce qu'il est bon de savoir...:
http://advaita22.blogspot.com/2011/05/comment-on-retrouve-dans-nos-relations.html

Courage, quand a compris et qu'on en prend la décision et qu'on se donne les moyens, nos structures se libèrent, la vie nous aide aussi en nous offrant des occasions de mieux les sentir et les libérer, c'est une des raisons pour lesquelles on s'incarne... plus vite vous aurez libéré vos structures, plus vite vous pourrez attirer des circonstances qui seront plus orientées vers la création dans le plan terrestre que vers la libération des mémoires (ce qui est beaucoup plus sympa à vivre..).

vendredi 16 septembre 2011

Tantra - une résonnance simultanée des états de relaxation et d'excitation..Margot



Hello !,
Ces extraits d'une interview de Margot Anand, illustrent bien, je trouve, certaines choses que l'on peut expérimenter lorsque l'on vit une intimité avec quelqu'un et que les deux ont le niveau de conscience minimum requis pour passer à un autre plan...dans ce cas cette rencontre devient une porte pour accéder au Tout-Autre, au non-mental...une porte rapide... après il faut savoir gérer les changements que cela amène dans sa vie...
J'avais déjà écrit des choses plus globales ici:
http://advaita22.blogspot.com/2011/02/sexualite-sacree-et-meditation.html
Quelques belles paroles de Margot aussi sur notre connexion au reste de l'univers, où comment sortir du mental pour vivre une spiritualité vrai.. des choses agréables à entendre..
Mon avis sur le Tantra est le suivant: il se déclenche tout seul au moment voulu dans votre évolution et des rencontres que vous faites, donc de toute façon cela vous tombe dessus, et vous n'êtes pas dans un questionnement "est ce que cela existe, est ce que c'est bien ou pas bien... cela devient votre vécu, vous-même quoi..." et cela vous marque et vous transforme dans le bon sens de l'ouverture plus près du centre de votre Être, qui est le centre de l'Univers également..
     Dans mon cas personnel, sur lequel je ne vais pas m'étendre ici, je suis un peu inversé maintenant: je ne m'intéresse pas trop au tantra pour atteindre un état de conscience élevé (j'ai déjà parfois du mal à tenir par terre comme je suis maintenant. ;-)).. mais plutôt justement comme cadre global pour vivre une sexualité épanouie et en équilibre terre-ciel))

Je vous renvoie aussi vers le site, à ce stade je ne connais pas ces personnes, merci de toujours appliquer tout votre discernement !
http://www.tantraskydancing.com/index.htm
Interview de Margot Anand, désolé pour la longueur de l'article... mais c'est un sujet sympa, non ??

"C'est le secret fondamental de la Sexualité Sacrée : l'extase arrive lorsque vous maîtrisez l'art de vous relaxer dans un état avancé d'excitation sexuelle ou non sexuelle. 
Au début cela peut sembler paradoxal. Comment peut-on rapprocher des choses apparemment si opposées comme la relaxation et l'excitation ?
Dans le domaine de la sexualité ordinaire la relaxation se produit seulement après que l'excitation sexuelle a culminé par l'orgasme. Mais ici nous parlons d'une "résonance" simultanée de ces deux états. Vous permettez à l'énergie de s'élever à des niveaux de plus en plus haut, tout en vous relaxant dans l'excitation, la laissant se diffuser dans le corps et la contenant pour des moments de plus en plus longs. Vous goûtez alors à une complète tranquillité mentale. Cela vous prépare à un orgasme complet, qui dépend de la capacité du corps à vibrer sans contrôle. Au lieu d'une détente génitale localisée, vous faites l'expérience d'une série prolongée de pulsions subtiles, continues qui s'étendent à travers tout le corps (moi je dirais tous les corps subtils), vous donnant l'impression de vous fondre en votre partenaire.
"A ce point, les sensations orgasmiques ne dépendent plus exclusivement de l'interaction génitale, mais sont souvent perçues comme un état modifié de la conscience. Pendant que l'énergie de vos corps se mélange et fusionne, la communion sexuelle devient une expérience d'intimité profonde. C'est cette fusion qui crée l'expérience de l'extase, à laquelle le corps, le cœur et l'esprit participent tous ensemble.

Lorsque la sexualité n'est pas envisagée sous son aspect spirituel ou sacré, elle est considérée comme une activité purement physique, instinctive et ainsi, elle n'est pas respectée.
Le Tantrisme est la voie du milieu. Il n'est ni répression ni indulgence. Il vous enseigne à regarder votre sexualité en face, à la comprendre, la vivre, la transformer. Le Tantrisme offre des réponses pratiques à des questions fondamentales : qu'est ce que l'état d'extase ? Comment y accéder à travers la sexualité ? Comment peut-il nous aider dans notre vie quotidienne ?
Tantra veut dire "Tisser". Tisser les nombreux aspects contradictoires de son être pour créer ainsi un tout harmonieux. Tantra veut aussi dire "expansion". Une fois que nos énergies ont été comprises et unifiées, nous grandissons dans la joie.

Cette vision reconnaît également qu'en chaque être humain existe un être à la pureté enfantine, innocent et qui représente notre capacité naturelle de profiter de la vie, d'aimer, de jouer et d'être extatique. J'appelle cet aspect du moi le Moi Extatique.

Cela veut dire qu'en laissant de côté les stéréotypes, nous pouvons élargir considérablement notre identité sexuelle, rendre hommage à notre polarité ignorée. L'homme est encouragé à explorer ses aspects vulnérables, réceptifs, féminin. Il peut alors se libérer du poids de ses responsabilités masculines et se relaxer, prendre son temps, faire l'amour sans but précis, s'autorisant à être réceptif lorsque sa partenaire prend des initiatives. Pour sa part, la femme peut explorer sa dimension masculine, se rendre compte qu'elle est capable d'initiatives, créant de nouvelles manières de donner du plaisir à son partenaire comme à elle-même.

L'homme ne renonce pas à sa masculinité, pas plus que la femme n'abandonne sa féminité. Ils élargissent simplement leur potentiel. Dans le Tantra, lorsque les polarités masculines et féminines fusionnent, une nouvelle dimension devient accessible : le sens du sacré. On perçoit notre relation à l'énergie vitale elle-même comme la source de la création. Cette connexion élève votre conscience au-delà du plan physique, dans un champ de puissance et d'énergie beaucoup plus vaste que le vôtre. Vous vous sentez alors relié, par votre partenaire, à tout ce qui vit et aime. Vous avez la sensation de faire partie de la grande danse de l'existence.

Le Tantrisme conçoit l'union sexuelle non seulement comme sacré mais comme un art. Il est d'ailleurs intéressant de savoir que la racine sanscrite du mot "art" signifie "convenablement uni". Pour devenir des tantrikas, pratiquants du Tantrisme, il était demandé aux amoureux de connaître, entre autres, la conversation, la danse, la cérémonie, le massage, l'arrangement floral, la musique, le costume, le maquillage, l'hygiène, la respiration et la méditation. Lorsque nous apprenons les arts érotiques sous cette forme, on met en place une profonde guérison de notre sexualité. L'acte sexuel n'est plus une affaire bâclée, vécue par des partenaires inconscients, mais un échange sain et nourrissant entre partenaires se respectant et se connaissant intellectuellement, émotionnellement et sensuellement avant d'entrer consciemment dans l'union sexuelle. Voilà ce dont nous avons besoin de manière urgente aujourd'hui : une vision joyeuse, amoureuse, et globale de la sexualité.

Chaque être humain est un organisme faisant partie d'un tout plus grand - l'environnement immédiat, la nature, la planète possédant eux aussi leurs propres rythmes et vibrations.
Il est dit que les premiers mystiques orientaux eurent leurs premières étincelles d'illumination spirituelle au moment de l'orgasme. En effet, beaucoup de gens savent que l'orgasme peut les amener temporairement en un état d'extase. Pendant quelques secondes, l'ésprit se vide, la vue égocentrique de la vie disparaît. Nous perdons la notion du temps pour entrer dans la béatitude. Pour ces mystiques, la sexualité était la vraie source de l'expérience religieuse. Elle peut l'être encore aujourd'hui si l'on en crée les conditions.

Puisse ta vie être le reflet de l'Extase en toi.
Puisse cette Extase être l'instrument de l'Amour infini."

Extraits d'une Autre interview:
  Une des définitions du tantra peut être "L’art de choisir avec conscience ce qui donne de la joie, afin d'ouvrir les portes de l'esprit".Une autre serait "L’art d'unifier les aspects contradictoires de sa personnalité dans une expansion de conscience".

C'est à dire unifier des différents pôles à l'intérieur de soi à savoir le cœur, la tête et le sexe: Dans les relations amoureuses, ces dimensions jouent parfois des thèmes différents. Parfois, ces dimensions intérieures sont en conflit, il en résulte une disharmonie et une sensation de mal-être. Le travail que je propose sur les chakras harmonise l’énergie et la conscience pour créer l’unification. Dans la cosmogonie tantrique, on parle du mariage des deux aspects du divin : Shakti, la déesse de la force féminine, mouvement de l'énergie pure (permettant l'orgasme prolongé, cultivé dans le Tantra) et Shiva, le dieu de la conscience pure (la conscience pure, le masculin, perçue dans la vacuité de la méditation)  qui sont à l'origine de la création de l'univers.
J’ai compris que le Tantra est une clé vers l'éveil. C’est une discipline spirituelle, comme le yoga ou le zen, mais incluant la sexualité. La méditation sexuelle est une des plus délicates, car elle induit la mise à nu de toutes nos blessures, expériences de notre passé amoureux qui ont provoqué notre peur de lâcher prise en amour. En abordant la sexualité au travers d'une attitude méditative, ces peurs peuvent être accueillies et transformées, c'est toute la magie de cette voie qu'est le tantra.
Le yoga est une science qui nous aide à unir le corps et l’esprit dans la quête du divin. Le Yoga demande effort et discipline, alors que le Tantra nous invite à lacher prise dans notre essence divine.
 Il est important ici de faire la distinction entre le terme général du "tantra", qui englobe des approches et traditions extrêmement différentes, et ma voie, qui est celle du "Tantra de la voie céleste", qui est une méthode complète : Voici mon point de vue : Le premier niveau, c’est pour guérir notre sexualité. Le deuxième niveau pour libérer l’énergie orgasmique dans tout le corps. Le troisième pour libérer énergie qui circule entre les chakras ; du chakra racine -au niveau du périnée- au chakra coronal, au sommet de la tête. L’énergie shakti peut se mouvoir pour se joindre à l'énergie shiva. Le quatrième niveau c’est de transformer le désir/plaisir en béatitude, extase.
L’orgasme nous porte dans une expérience proche du divin. Pendant l’orgasme, les côtés droit et gauche du cerveau se relient, unifiant ainsi nos aspects créatifs et émotionnels, avec notre aspect logique. Quand l’intuition et l’intellect fusionnent, l’ego et le temps s’effacent, et l’énergie et la conscience deviennent un. Il est dit par certains maîtres indiens et maîtres védiques, il y a 5 000 ans, ont découvert la méditation et l'éveil en explorant l'art de prolonger les états orgasmiques.
 La sexualité tantrique est aussi un regard différent sur notre partenaire, qui incarne l’essence divine. Rien que cela peut créer des miracles.
Rôle du lâcher prise dans la sexualité tantrique: S'abandonner à l’ultime vérité: Se fondre en ce qui est le plus élevé, le plus sacré, en nous-mêmes et en l'autre. C'est sentir la prière nous emmener vers ce qu'il y a de plus joyeux, …mais aussi de plus érotique!
Le Tantra invite à la liberté, pas au libertinage. Je ne prône pas les partenaires multiples: je viens de donner un enseignement sur l'éthique dans la sexualité, où je conseille l'engagement dans le couple, lieu de croissance par excellence. La pratique tantrique est un puissant révélateur de nous-mêmes, au plus profond de notre nature intime. Dans un couple, peuvent alors exploser des conflits ou des antagonismes, ce qui serait arrivé tôt ou tard…Dans un autre couple, ce sera plus de compréhension, d'harmonie, et l'émergence d'une union délicieuse.
Traditionnellement, la religion a toujours voulu contrôler la sexualité humaine, parce qu’un être extatique est un être libre. Aujourd'hui, le système gouverné par les politiciens essaie de museler l’énergie de ses citoyens. C’est ce que j’appelle
la conspiration Anti-Extatique. Le système ne veut pas de notre liberté extatique naturelle: Une personne éveillée est considérée comme dangereuse, car contenant un potentiel de déstabilisation de ce système.
Quelle culture est saine envers l'amour ? Le Bhutan et l'île de Bali. Là bas, les personnes font partie de communautés où tout est prière et célébration: se lever le matin, manger, bénir le magasin avant de l'ouvrir ou l'outil de travail avant de l'utiliser est quotidien. Ces populations célèbrent des rituels pour chaque circonstance de la vie humaine, en lien avec les astres.
Comment pratiquez-vous l’extase au quotidien ?
 
Je suis mon intuition profonde, qui me guide vers les expériences que j’ai besoin sur le moment. Maintenant, je fais beaucoup de méditation zen. J’amène cette attitude en amour et dans mes relations. J’aime le silence, quand je peux puiser la source de mon être et toucher à l’essentiel. Quand le cœur est ouvert, on crée la magie.
Le paradis existe t'il sur terre ?
 Oui, en chacun de nous.
 Il est dit que quand le dieu Shiva - l’incarnation de la pure conscience - s’unit sexuellement avec la déesse Shakti - l'incarnation de l'énergie pure -  et de leur étreinte tantrique résulta la création de la Terre, des étoiles, de la lune, des animaux. En un mot, la création de l'univers fut le fruit de leur amour.
Cette belle métaphore contient une vérité importante. Dans l'évolution de notre compréhension de cet univers mystérieux, il est devenu évident que la totalité de l'énergie et du mouvement et donc de toute vie, se produit grâce à l'attraction des pôles opposés. C'est le mouvement entre les pôles négatifs et positifs qui crée l'électricité. C’est l'attraction entre les hommes et les femmes qui crée une vie nouvelle. Les dynamiques de l'univers sont dialectiques, apparemment en conflit, mais survenant dans le contexte plus large de l'unité et de la plénitude. Telle est notre compréhension partant de la vision du Tantra.
Par essence, le Tantra est la voie de l'acceptation, elle inclut le haut et le bas, le terrestre et le spirituel. Cette voie permet à Dieu et au Diable de se donner la main, tels deux pôles, ou deux aspects, d'une seule énergie. Le Tantra encourage les chercheurs spirituels à pratiquer la sexualité sacrée comme un moyen de réalisation de soi. Il comprend à la fois le sexe et la magie en tant qu’outils précieux sur la voie de la transformation.
En outre, le Tantra reconnaît le principe féminin comme égal à celui de l’homme - une étape importante dans la  culture de l'énergie sexuelle à fins magiques et spirituelles. Comme Chogyam Trungpa le note dans son introduction à « Femmes de Sagesse », un témoignage fascinant de six femmes mystiques tibétaines :
- "La  culture occidentale divise le féminin entre la prostituée et la madone. Dans le Tantra, nous voyons l’émergence d’images féminines sexuelles et spirituelles, extatiques et intelligentes, en colère et pacifiques."
L’un des objectifs de ces pratiques sexuelles était, comme Chogyam Trungpa le décrit, de “dissoudre le sens de l'intérieur et de l’extérieur et de se brancher sur une sensation d'espace énergisé omniprésent, qui est une sagesse primordiale et une sorte d’intense désir de félicité. "
Un autre but plus spécifique était de créer un "corps arc-en-ciel lumineux "qui continuerait après la cessation du corps physique.
Un autre encore était d'atteindre certains types d'énergie dakini - qualités du principe féminin divin - afin de transcender les limites de l’ego humain.
Pendant plusieurs années j’ai eu la chance de pratiquer intensément la Magie Sexuelle avec un partenaire tantrique. Il me rendait visite à l’improviste, dans le secret des heures de la nuit, m’invitant à me plonger dans des exercices de respiration intense qui généraient rapidement une énergie ardente dans tout mon corps. Nous faisions l'amour alors, très lentement et consciemment, il m’enseignait à concentrer cette impétueuse énergie dans la région de mon coeur.
Après un certain temps, je commençais à avoir des visions très fortes. Je me souviens d'une qui fut particulièrement puissante, où je me vis comme un bouddha, ou être spirituel, assise en méditation, heureuse dans une grotte. Alors que je la contemplais, la grotte prit une couleur rouge et se mit à palpiter, je pris alors conscience que mon être bouddhique était assis dans la cave de mon propre coeur. Un sentiment de  bonheur s’amplifia de plus en plus - ainsi que la taille de la caverne - jusqu'à ce qu'il remplisse l'univers tout entier. Je ressentis alors un rayonnement d'amour et de compassion inconditionnel envers tous les êtres vivants.
Ainsi je reçus des informations très spécifiques sur ce que mon partenaire décrivit plus tard comme la “sagesse du cœur". Cette expérience rendit son enseignement plus réel, au lieu d’être simplement intellectuel.
L'accent mis sur la transmission des enseignements tantriques par la sexualité tend à être plus mystique que magique, mais la même approche est utilisée pour les deux arts. C'est une question de choix : soit vous souhaitez résider dans un état d'union mystique avec l'univers, soit vous voulez maîtriser les  pouvoirs universels qui découlent de cette union dans le dessein de la manifestation terrestre.
Dans la tradition tantrique Tibétaine, la magie et le mysticisme prospérèrent côte à côte. L’initiative de décider comment utiliser ces pouvoirs était laissée à l’initié. C'était vraiment une question d’intégrité et de responsabilité personnelle, une attitude aussi valable aujourd'hui qu'elle ne l'était alors.
Extraits d'une autre interview de Margot Anand:


Qui fut votre maître spirituel le plus inspirant ?
 Je dirais probablement Osho, bien que j'en ai eu beaucoup d'autres. Avec le recul, je pense que le plus essentiel fut Osho.

Il y a une grande incompréhension au sujet du Tantra. Malheureusement, le Tantra subit une réputation très négative, - il est souvent perçu comme une thérapie sexuelle floue, pseudo-mystique. Certaines personnes semblent croire que si elles peuvent parvenir à un orgasme d'une heure, elles ont le droit de se déclarer illuminées. Chaque personne réprimée par cette culture puritaine devient obsédée par les sens et le jardin du plaisir, et d’emblée on appelle les prostituées sexuelles des Dakinis. Le sens originel du mot "Dakini" est le Bouddha féminin, la femme illuminée.
Mon coeur se serre en voyant combien et à quel niveau nous sommes tombés. En tant que pionnière des enseignants du Tantra dans ce pays, je constate que la plupart des gens ne savent pas de quoi il s'agit vraiment.
Je vois le Tantra comme une porte vers l’illumination. C'est une voie spirituelle comme le yoga ou le zen. Le seul aspect qui le rend différent des autres voies spirituelles, c'est que le sexe n'a pas à en être exclu.
Le sexe est un moyen subtil, parmi d'autres, que nous utilisons pour nous éveiller. Il n'y a rien de plus difficile que la méditation sexuelle, parce que dans la méditation sexuelle, tout resurgit: votre manque de confiance, vos doutes sur vous-même, vos expériences passées négatives qui vous conditionnent à avoir peur de l'amour.
Ce n'est pourtant pas vraiment différent d’une autre méditation. Si vous pouvez aborder l'expérience sexuelle avec la même qualité de vide que lors d'une séance de zazen, alors vous avez tout compris. Peu importe si vous avez du sexe, mangez de la nourriture, ou échangez une conversation en vous promenant. C’est votre état de conscience qui compte, votre compréhension de qui vous êtes réellement et qui est derrière la personne engagée dans l'action. Si vous vous posez cette question, vous en venez alors à la vacuité, parce  qu'il ne s’y trouve personne - juste la conscience pure. Et la conscience ne peut être rompue, modifiée ou influencée. Elle est, simplement. Elle est tout et toute chose. Une fois que vous savez cela, vous  pouvez faire l'expérience de tout dans la vie.
Dans le Tantra, le travail avec l'énergie sexuelle n'est pas un chemin facile. Il faut savoir comment confronter les démons de notre société afin de les transformer en alliés. Les gens viennent me voir parce qu'ils ne savent pas comment le faire. Ceci nécessite beaucoup de discrimination et de pouvoir qui ne vient pas de votre ego. C'est quelque chose qui vient du maître qui vous a  donné le pouvoir de le faire. Dans mon cas, j’eus trois maîtres:  Osho, Swami Satchidananda et un maître soufi nommé Siddhi Mohammed, le gardien de la mosquée du Rocher Sacré à Jérusalem.

Que devrait vérifier un élève avant de choisir son enseignant tantrique ?
Une fois que vous avez déterminé la source de leurs compétences, l'étape suivante consiste à examiner ce qu'ils ont écrit. Demandez-leur si leur travail a contribué au contexte de la culture et du Tantra et voyez si cela a fait une différence. Examinez ensuite le fruit de leur travail : observez leurs élèves comment ils parlent, comment ils vivent, comment leur vie a été transformée. Je dirais que sont les trois critères à considérer lors du choix d'un enseignant tantrique, surtout si vous êtes à la recherche de la voie la plus profonde, la plus mystique. Pratiquer le Tantra, c'est comme plonger à la recherche de perles. Si vous n'allez pas très profond, vous ne les trouverez pas. Vous ne ferez que jouer à la surface.
 Le Tantra, c'est donc plus que le sexe?
Je vais vous dire ce que c'est pour moi. Le premier niveau est de guérir votre sexualité. Le deuxième est d'élargir la puissance orgasmique de votre corps entier. Le troisième est d'ouvrir le flux d'énergie qui relie les chakras l'un à l'autre ; il passe du chakra racine dans le périnée, au chakra couronne au sommet de la tête. Shakti peut alors circuler à travers vous et se marier avec Shiva. Une fois que vous avez fait ces trois choses, le quatrième niveau est de transformer le désir en félicité.


 Quelle est la différence entre le yoga et le  Tantra?
 Tel que je le comprends, le yoga est une science qui nous aide à unir le corps et l'esprit dans le but de connaître le divin. J'ai entendu dire en Inde que la différence entre le yoga et le Tantra, c'est que selon la tradition philosophique du yoga, vous devez renoncer à tout désir afin de connaître Brahma. Dans le yoga, vous vous contrôlez et vous vous purifiez en vue de réaliser l'illumination. Par contre la perspective tantrique vous dit que vous êtes déjà divin, exactement comme vous êtes. Le Tantra vous dit de vous détendre complètement et de plonger profondément dans votre nature telle qu’elle est. A bien des égards, le yoga, la méditation et le Tantra vont de pair. Le Tantra est vraiment le yoga de l'amour.


Que voulez-vous dire par "high sex"?
"High sex" pour moi, c'est tout simplement une méthode pour" s’envoler" naturellement. Le sexe est une pratique qui libère les endorphines, qui amplifie notre cerveau et libère des opiacés naturels qui peuvent soulager la douleur dans le corps. J'ai découvert que si vous avez un bon orgasme chaque jour, toute votre vie va changer - votre créativité, votre carrière, votre magnétisme, votre capacité à gérer les crises, vos finances. Le sexe est le chemin le plus court et le meilleur pour accéder à votre état d’être naturellement heureux.
En quoi le " high sex " est-il  différent du sexe ordinaire?
Le "high sex" nous permet de passer dans la dimension du sexe avec plus de conscience, de répondre progressivement à la montée d'énergie, à être dans le présent sans glisser dans le passé, sans se projeter dans l'avenir. Je suis aussi présente en " high sex " que lorsque je suis assise sur le coussin de méditation.
Le "high sex", c'est aussi lorsque chaque partenaire voit le divin en l’autre - cette  conscience qui est aussi le namasté dans yoga. Si vous pouvez approcher la sexualité de la sorte, vous verrez, des miracles ont lieu.
 Y a-t-il une manière juste et une manière fausse de faire l'amour?
Oui. Ordinairement on commet une erreur - car physiologiquement parlant, il existe une psychologie et un timing différents dans la manière de réagir du corps de la femme et de celui de l'homme. Lorsque l'homme est excité ou stimulé, son pénis répond automatiquement. C’est un réflexe cerveau / sexe dont il a très peu le contrôle, cela se produit en quelques secondes ou quelques minutes. Une fois qu'il est entré dans la femme, il peut alors se détendre et ouvrir son cœur. Le pénis en érection veut juste être dans le jardin sacré.
Toutefois la femme est très différente. Là où l'homme commence avec le sexe et va vers le cœur, la femme commence avec le cœur pour aller dans le sexe. Elle a besoin de beaucoup plus de temps. Elle a besoin de se sentir en sécurité et protégée. Elle a besoin d'être touchée dans son coeur et enlacée tendrement pour qu'elle puisse se détendre et faire confiance à l'homme. Lorsque tout cela lui est donné, quelque chose se détend en elle, ses fluides viennent, son cœur et son sexe s'ouvre et elle est prête. Tout cela peut prendre au moins une demi-heure. L’homme est donc prêt bien avant elle.
La  confusion surgit lorsqu’elle lui permet de faire ce qu’il veut sans lui dire ce dont elle a besoin. Il atterrit avant qu'elle n’aie eu le temps de décoller. Peut-être n'a-t-elle pas vraiment eu un orgasme et est-elle frustrée. Peut-être n’en parle-t-elle même pas. Peut-être exprime-t-elle ce sentiment sous forme de colère. La situation peut s'aggraver si il n’y a pas de communication honnête entre chaque partenaire.
C'est pourquoi je dis dans mes séminaires que la vérité est érotique. Quand vous dites la vérité, vous prenez souvent un grand risque, mais au moins vous communiquez ! Si l'amour est là et si vous êtes prêts à grandir ensemble, vous pourrez vous explorer au-delà de vos limites.
L’erreur serait d'avoir des relations sexuelles sans l’attention ni la communication. La voie juste serait de faire l’amour de manière tantrique, dans un espace sacré, avec une communication ouverte. Je développe cela dans les livres que j’ai écris sur ma méthode Skydancing Tantra. Je vous conseille de commencer avec l’Art de l’Extase Sexuelle.
Quelle est la voie du SkydancingTantra?
Cette lignée, ainsi que le nom SkydancingTantra, vient du Bouddha Padma-Sambhava, qui était un maître vivant au 8ème siècle au Tibet et de son épouse Yeshe  Sogyal, une  Bouddha éveillée. Elle fut appelée la Skydancer. D'une certaine manière, c'est une métaphore de l'état orgasmique dans lequel vous vous sentez très soutenu et vous donne l'impression que vous flottez - ou dansez - dans le ciel. Vous êtes très léger car vous n'avez pas un ego qui vous rend misérable et vous tire vers le bas. Vous êtes ouvert à l'esprit, et savez que votre état bouddhique extatique existe déjà. Vous n'avez pas à aller le trouver ailleurs. Le chemin du Skydancer est le chemin de la dakini et de son partenaire masculin, tous deux dédiés à leur éveil mutuel.


mercredi 14 septembre 2011

Sexualité sacré (suite)


Aloha !

Plusieurs femmes ont réagit à l'article précédant sur la sexualité sacrée: http://advaita22.blogspot.com/2011/09/sexualite-christique-ancrage-et-eveil.html et m'ont dit vivre un changement similaire, et ce changement souvent n'est pas compris du partenaire..
Pour ceux qui souhaitent en plus une aide subtile sur l'ancrage et sur cet aspect de la sexualité, il est par exemple possible de consulter par téléphone le thérapeute Gilles Delieuze (c'est le seul thérapeute homme avec qui je reçois des soins à ce jour).. http://www.centre-terre-ciel.com/le_centre_new/Bienvenue.html
Gilles travaille avec des Guides de Lumière qui reconnectent ce qui nécessite reconnexion (chakra, filament "adn" lumineux, etc.). Naturellement les Guides de Lumière canalisent des messages, et si vous êtes sensibles, vous pouvez les sentir dans vos corps..
Je ne peux détailler ici le contenu de la séance qui revêt un aspect privé, mais peux quand même donner une idée..
Gilles est d'avis que de plus en plus à l'époque actuelle, le subtil et la matière peuvent se rejoindre..ce qui est important c'est la présence, la conscience qu'on y met..
Je ne peux mettre ici que des mots clefs du contenu de cette séance avec les Guides et Gilles..
"Ne pas se couper d'une approche enfantine, regard de l'enfant, vivre dans le vivant, revenir dans la matière, sentir les cellules qui vibrent, s'aimer soi-même, la légèreté peut aussi être spirituelle, contact avec notre Dieu intérieur et celui du partenaire, plaisir, joie, se libérer des disciplines, spontanéité, béatitude, regard de l'enfant, la sexualité comme porte de retour vers l'unité, Jeshua, canalisation de Jeshua, lignée d'adn christique, sexualité christique, le message de Jeshua de Pamela Kribbe, Isis, Vierge noire, apprendre à faire circuler la kundalini, reprendre à zéro seul et à deux, prendre le temps, c'est positif ce qui vous est donné est une nouvelle façon de le vivre, une opportunité à expérimenter le couple divin, pont entre le deuxième chakra et le thymus, s'élever, faire la première moitié du voyage, puis l'autre moitié du voyage, faire redescendre la lumière dans le corps, sinon on vit en apnée entre 2 séances de méditation, cela fait alors les triangles dans les 2 sens => merkaba, récréation sacrée, récréation divine, terrain de jeu, pas d'enjeux, reconnexion à notre essence.."

lundi 12 septembre 2011

Les degrés d'initiation. La reconnexion à notre Âme. Maîtrise émotionnelle et mental. Pouvoir ou Service.


On me dit de bien souligner l'importance de cet article.. je souligne donc ;-))

Quels sont les différents degrés d'Initiation (dans le chemin du retour vers la Source)..
Où en est-on sur le chemin ?
Sans en faire un dogme, ces informations permettent d'avoir des repères.. particulièrement intéressant est la question de la récupération de la lumière de l'Âme par l'égo, autre façon de le dire l'orgueil et la quête de pouvoir, que l'on trouve même chez des individus par ailleurs "avancés". On abordera aussi la place de la maîtrise des émotions..
Je retranscrit ici un enseignement oral donné par Annie Marquier (il s'agit d'un coffret de 6CD "La grande histoire de la vie, cours d'ésotérisme." Annie a fait une synthèse de plusieurs sources, en se basant beaucoup sur les transmissions reçues par Alice Bailey en son temps..
Voilà qui permet de remettre les points sur les i !!!
(Je trouve cela magnifique !)
"Pendant longtemps, pendant tout un temps d'évolution, l'être humain travaille au niveau de l'égo et n'est pas du tout en contact avec son Âme. A un moment donné la lumière de l'Âme commence à se manifester. Quand la lumière de l'Âme est suffisamment présente, cela amène un niveau de conscience bien particulier et la personne passe alors se qu'on appelle la première initiation.  
On prend  alors conscience qu'on a une Âme, qu'on n'est pas juste un corps physique, on prend conscience de notre structure et en général il y a une grande ouverture du coeur. Une fois que ce premier contact avec l'Âme est acquis, le travail n'est pas fini. Le temps qui suit la première initiation va devoir être utilisé à la maîtrise du corps émotionnel
C'est la période la plus difficile sur le chemin spirituel: entre la première et la deuxième initiation (la première initiation s'atteint classiquement en plusieurs millénaire, le passage de la première à la deuxième cela se fait sur plusieurs vies, ensuite après la deuxième cela peut se faire sur une seule vie (ceci dit si l'on s'abandonne complètement cela peut aller plus vite). Entre la deuxième et la troisième initiation, il s'agit de maîtriser le corps mental. Passé la quatrième initiation on a la maîtrise totale de l'égo.. une initiation c'est un certain niveau de conscience atteint.
(Pour résumer:
Première initiation: contact avec la lumière de l'Âme,
Deuxième initiation: maîtrise du corps émotionnel,
Troisième initiation: maîtrise du corps mental,
Quatrième initiation: maîtrise de l'égo)
Il y a des initiations au delà de la quatrième..
Jusqu'à la troisième initiation, l'égo peut récupérer toute la force spirituelle qu'il a reçu, pour en faire son affaire. Et poser des gestes égoïste pour son bien être personnel. Tant qu'on n'a pas passé la quatrième initiation, on peut toujours retomber dans les pièges de l'égo. Plus on est avancé spirituellement, plus le piège est grand, c'est le piège du pouvoir, car on reçoit les énergies spirituelles et on a alors du pouvoir, que va-t-on faire avec ce pouvoir ? Alors là l'égo est confronté: soit on reste au service des autres, et à ce moment là on avance sur le chemin de l'initiation, soit on est tenté par le pouvoir, on le prend et on tombe dans le piège (le Christ dans le désert a été tenté par satan (le pouvoir)). On a tous ce type de test dans le chemin spirituel. Plus on avance dans les initiations, plus on est testé au niveau du pouvoir, jusqu'à la quatrième initiation où là l'égo est complètement désintégré et ne réapparaîtra jamais. Un fruit mûr ne redevient pas vert. 
Plus on est avancé, plus cher on paye nos erreurs.
Où en est-on ?
De façon générale, la plupart des personnes qui s'intéressent à la spiritualité, qui font des stages, etc. sont autour de la première initiation, soit juste avant soit juste après. Pour savoir si on passé la deuxième il faut voir notre degré de maîtrise émotionnelle (pas refouler !! maîtriser). etc.
Il ne faut pas en faire des étiquettes de ces initiations ni des histoires. En fait ce qu'on a à faire est développer notre contact avec l'Âme à travers l'Amour et le Service, la Connaissance et le Travail intérieur... et puis les initiations se passent alors toutes seules. L'évolution de l'être humain ne se fait pas n'importe comment mais selon un plan et des étapes bien établies.
Lorsque l'on avance en évolution la lumière de l'Âme fait son apparition. C'est un peu comme un soleil dans un jardin, si on n'a pas enlevé les mauvaises herbes, le soleil va faire pousser aussi bien les mauvaises herbes que les belles fleurs et les légumes. Si on évolue dans le sens de plus en plus de contact vers la Lumière de l'Âme mais qu'on ne prend pas la peine de travailler sur la purification de l'égo, à ce moment là, la Lumière de l'Âme va amplifier les aspects négatifs de l'égo, c'est cela qui arrive, on peut encore dire l'égo récupère la Lumière de l'Ame pour rechercher le pouvoir. Un égo avancé n'a plus peur (il est fort), le plaisir devient secondaire, un égo avancé va chercher le pouvoir, c'est le piège. Attention ce n'est pas parce qu'on avance sur le chemin spirituel que nécessairement l'égo est purifié. C'est pourquoi dans une voie spirituelle complète (voir par exemple les ateliers d'Annie Marquier), on fait un travail de monté vers la lumière mais en même temps un travail dans l'inconscient et au niveau conscient (on apprend à se connaître: cf. les 5 structures de caractère: http://advaita22.blogspot.com/2011/01/les-5-structures-de-linconscient.html). Dans l'Âme il y a l'Intelligence, la Volonté et l'Amour, il ne faut pas oublier cette dernière partie et si l'on met l'Intelligence et la Volonté sans l'amour cela peut être très dangereux. Le fait de travailler à dégager son jardin nous donne une sécurité, c'est pourquoi dans l'ouvrage "La liberté d'être" je parle du travail au niveau: inconscient, conscient et supraconscient.
Les étapes conseillées sont d'abord maîtrise du caractère, ensuite apprendre l'amour et le service, et seulement ensuite méditation car elle peut être récupéré par l'égo (par exemple une personne avec une structure schizo va utiliser la méditation pour flyer et non pour réaliser notre tâche de vie qui est de s'enraciner justement). La méditation est excellente, à condition qu'elle s'appuie sur la formation du caractère et le service (car c'est cela qui permet de commencer à enlever les mauvaises herbes dans le jardin).  Le Service c'est le don de soi... l'égo a horreur de servir, c'est épouvantable pour lui. Quand on demande à l'égo de servir il a l'impression de se faire abuser, exploiter, utiliser, etc.

Si on arrive à servir librement avec son coeur, il y a pas mal de mauvaises herbes du jardin qui sont parties, et même chose quand on connaît nos structures et qu'on commence à travailler dessus:(http://advaita22.blogspot.com/2011/01/les-5-structures-de-linconscient.html et 
http://advaita22.blogspot.com/2011/05/comment-on-retrouve-dans-nos-relations.html,) à ce moment là on peut commencer à travailler en méditation. 
Faire de la méditation sans ces deux étapes peut être dangereux, on risque de tomber dans le piège, piège qui sera d'autant plus gros que la Lumière de l'Âme sera là.
Au niveau de l'évolution de l'Âme on ne revient pas en arrière, par exemple quelqu'un qui a passé la quatrième initiation ne revient pas en arrière. Pour les talents c'est différent, on ne ramène pas forcément tous les talents à chaque incarnation; par exemple si vous aviez été un musicien très doué dans une incarnation précédente, il n'est pas obligatoire de ramener ce talent dans la présente incarnation, il peut être occulté car vous venez pour faire autre chose (sinon on va tourner en rond).
Par contre on ramène toujours le niveau d'initiation, c'est à dire le niveau de conscience. 
Les pouvoirs, surtout démontrés ne sont pas nécessairement une garantie de grande évolution spirituelle. Il n'est pas nécessaire d'être très évolué pour manifester des pouvoirs, même de matérialisation d'objet, il suffit d'avoir acquis une certaine connaissance.
Une personne évoluée spirituellement n'est pas nécessairement une personne qui a étudié Alice Bailey, c'est une personne qui est capable de don de soi, de contribution et de création hors du commun. C'est ça qui garantit le "doctorat spirituel" et non les connaissance ésotériques ou philosophiques.. c'est la qualité de contribution que l'on apporte au monde. On confond évolution spirituelle avec connaissance ésotérique.. les initiés ne s'incarnent pas forcément sous forme d'instructeurs spirituels pour donner des doctorats spirituels aux gens; ils s'incarneront comme médecins, ingénieurs, peintres, musicien, chef d'état, des gens qui vont faire une différence au niveau international. "
Bon voilà le schtroumpf scribe va aller faire dodo maintenant..avec une larme à l'oeil quand même après ce post... à bientôt pour une nouvelle histoire ;-))